Covid-19 : le Burundi rassure sur sa capacité à lutter contre le virus


Le ministre burundais de la santé a visité aujourd’hui des structures de diagnostic et d’accueil. Thaddée Ndikumana a rappelé qu’aucun cas n’avait été détecté, tout en affirmant que le pays est capable de faire face à la pandémie. (SOS Médias Burundi)

M. Ndikumana s’est rendu au « centre de diagnostic » de l’Institut National de la Santé Publique (INSP) ainsi que dans les « centres de traitement du coronavirus » situés à l’hôpital militaire de Kamenge et à l’hôpital Prince Régent Charles.

Nous disposons de tout un appartement réservé aux probables cas de coronavirus à l’hôpital Prince Régent Charles et 8 chambres disposant de 30 lits à l’hôpital militaire de Kamenge.

M. Ndikumana, ministre burundais de la santé

Quant aux compétences pour dépister et prendre en charge les probables patients, le ministre a fait savoir que des équipes de médecins avaient pu suivre des formations en rapport.

Nous avons aujourd’hui 10 agents formés pour diagnostiquer ce virus qui sont à l’INSP et une centaine pour prendre en charge les patients. Certains ont été envoyés au Kenya, d’autres en Afrique du Sud et Allemagne.

M. Ndikumana

Le ministre de la santé a affirmé que 300 échantillons pouvaient être diagnostiqués en une seule journée avec des appareils spécifiques.

Toujours selon ce responsable burundais, des centres situés à Bujumbura et Mudubugu (province de Bubanza) étaient prêts pour faire face.