Rumonge : Un opposant grièvement blessé au bras, ses agresseurs relâchés


La victime, Bernard Sayinguvu a été amputée de son bras hier. L’homme qui milite dans l’opposition pour le CNL avait été admis lundi soir dans une structure sanitaire de Rumonge après avoir été blessé à la machette. Ses agresseurs, des Imbonerakure ont été interpellés avant de sortir libres. ( SOS Médias Burundi)

M. Sayinguvu se trouvait à proximité de son domicile quand des Imbonerakure ont surgi et se sont jetés sur lui. « Ils l’ont gravement blessé au niveau du bras à l’aide des machettes. Nous l’avons aussitôt évacué pour être soigné. Les médecins ont décidé de l’amputer au regard de la gravité de la plaie », racontent des voisins.

Selon des sources policières, trois suspects ont été arrêtés. Ils ont été relâchés sur ordre de l’administrateur communal, Célestin Nitanga.

D’après nos informations, des responsables locaux du CNL ont été intimidés. « C’est au risque de votre vie, si vous poursuivez l’affaire », a mis en garde l’autorité locale.