Ngozi : une lourde peine contre un opposant

Ngozi : une lourde peine contre un opposant

Le tribunal de Ngozi (Nord-Burundi) a prononcé ce jeudi une peine de cinq ans d’emprisonnement contre Pasteur Mpawenimana par ailleurs candidat du CNL aux sénatoriales à Makamba. (SOS Médias Burundi)

Le prévenu était entre autres poursuivi pour « enlèvement, extorsion, coups et blessures »

L’homme avec l’aide de jeunes avaient « exfiltré » cinq Imbonerakure tabassés par des militants CNL. Les jeunes gens ont été pris à parti alors qu’ils établissaient une liste de numéros d’immatriculation de véhicules et motos stationnés sur le site d’un meeting du CNL.

M. Mpawenimana et son défenseur ont expliqué au tribunal, mais sans convaincre, qu’il avait agi dans le but de protéger les Imbonerakure et ainsi éviter le pire.

Le véhicule à bord duquel il a embarqué pour secourir les jeunes a été saisi.

L’homme devra aussi payer une amende de cent mille francs burundais. Son avocat compte faire appel de la décision.

En moins deux semaines, trois candidats du CNL aux législatives et sénatoriales ont été arrêtés.

Image : Un homme devant un parking de taxis motos à Ngozi, le 27 avril 2020

Previous Nyabihanga : l'opposant kidnappé retrouvé sans vie
Next Makamba : arrestations en cascade d'opposants