Ngozi: La justice condamne six opposants


Le Tribunal de Grande Instance de Ngozi( nord du Burundi) vient de condamner à une peine de servitude pénale d’une année six militants du parti CNL. Les prévenus devront aussi payer chacun une amende de 50.000Fbu. ( SOS Médias Burundi)

Ils sont coupables d’usage de faux documents d’accréditation le jour du scrutin.

Les juges ont rejeté la demande du parquet qui avait requis des peines allant de cinq à dix ans d’emprisonnement.

Les prévenus n’ont cessé de clamer leur innocence, les accréditations sur lesquelles le tribunal s’est basé pour prononcer les peines ont été délivrées par une personne bien identifiée, ont-ils expliqué.

« C’est un jugement politiquement motivé », estiment les responsables du CNL. Dans un communiqué, le porte parole du parti réclame la libération sans condition de tous les militants arrêtés injustement au cours de la période électorale.

Le jour des scrutins, le parti CNL indique que plus de deux cents de ses militants ont été interpellés.