Burundi-Élections: la police renforce des contrôles sur la route Bujumbura-Rumonge


La police a renforcé des fouilles de véhicules depuis hier sur l’axe Bujumbura-Rumonge. Des agents de la police indiquent qu’ils ont reçu l’ordre de fouiller tout véhicule qui emprunte le tronçon. (SOS Médias Burundi)

Selon nos sources, ce sont des représentants du CNL dans les provinces du sud-ouest qui sont recherchés dans les fouilles de la police.
L’objectif n’est pas de les arrêter mais de saisir les procès verbaux qu’ils acheminent à Bujumbura, la capitale économique où se trouve le quartier général du parti, selon des sources policières.

Hier, c’est le responsable du CNL à Makamba( sud ) qui a été brièvement retenu par la police à Magara dans la commune de Bugarama. « Nous avions été informés que Ndikuriyo Étienne avait des procès verbaux sur lui et qu’il se rendait à Bujumbura. Nous avons fouillé son véhicule mais les procès verbaux ne s’y trouvaient pas. Nous avons dû le laisser continuer son chemin », raconte un policier.

Ce lundi, Ézéchiel Mugishawimana , originaire de la commune de Makamba n’a pas eu cette chance.
Il a été interpellé au moment où il arrivait à Nyengwe à la frontière des provinces de Makamba et Rumonge (sud-ouest).

Tous les procès verbaux qu’il avait sur lui ont été saisis par la police.

À part les véhicules, les passagers sont aussi fouillés minutieusement, selon des témoins.