Nduta (Tanzanie) : la rougeole se propage dans le camp


Une pancarte de la zone C du camp de Nduta

Au moins 250 cas de rougeole ont été accueillis à l’hôpital de MSF ( Médecins Sans Frontières) installé dans le camp de Nduta. Tous ont contracté la maladie en moins d’un mois. Une campagne de vaccination des enfants est prévue très prochainement. (SOS Médias Burundi)

Les premiers cas se sont manifestés début mai. Les structures sanitaires ont d’abord estimé qu’il s’agissait de cas isolés et que la maladie ne présentait pas une menace pour les réfugiés.

Selon un volontaire médical, la maladie s’est vite propagée et s’attaquant surtout chez les enfants de moins de cinq ans. aujourd’hui, au moins 250 enfants sont touchés.

Pour limiter la propagation, des agents sanitaires sillonnent les villages du camp. Ils vérifient s’il n’y a pas de cas qui ne se sont pas présentés à l’hôpital.

On a repéré un enfant déjà malade. Il fait l’objet d’un suivi quotidien sur huit jours. Il s’agit de protéger les autres membres de la famille contre la contamination.

Source médicale

MSF se prépare à une campagne de vaccination. Elle devrait débuter la semaine prochaine et concernera prioritairement les enfants de moins de 5 ans. Ils recevront aussi des doses de Vitamines A et B, indique-t-on.

Nduta est un vaste camp de réfugiés qui abrite plus de 73.000 Burundais dont plus de la moitié des très jeunes gens.