Réfugiés- Tanzanie: le HCR recense les enfants nés dans les camps de réfugiés burundais


Camp de Nduta

Depuis jeudi dernier, le HCR et les autorités tanzaniennes effectuent un recensement général de tous les enfants de moins de cinq ans dans les camps de réfugiés. Tous ceux qui sont nés depuis 2015 doivent être enregistrés. L’appel est largement suivi. (SOS Médias Burundi)

Le lancement officiel a eu lieu dans la zone I du camp de Nduta. Des enfants qui sont nés depuis l’installation des camps des réfugiés burundais en 2015 sont seulement concernés par l’enregistrement. C’est au moment où le plus âgé a déjà fêté son 5ème anniversaire.

Tout enfant recensé reçoit une carte individuelle sur laquelle sont mentionnés son nom et prénom, son âge, ses parents légaux et sa nationalité, selon les agents du HCR. Le HCR qui mène ce recensement en collaboration avec les autorités tanzaniennes invite tous les réfugiés à répondre massivement à cet appel.

Selon nos informations, l’agence onusienne veut actualiser ses données. De son côté, la Tanzanie veut connaitre le nombre exact des enfants des réfugiés burundais qui sont nés sur son sol depuis 2015.

Cet appel est largement suivi par des réfugiés qui, selon plusieurs sources, répondent généralement à tout enregistrement. Ils espèrent que ce genre d’activité doit nécessairement être accompagné par des aides humanitaires.

L’enregistrement concerne trois camps de réfugiés burundais installés sur le territoire tanzanien à savoir : Nduta, Nyarugusu et Mtendeli. Ces camps abritent jusqu’à présent plus de 160.000 Burundais.