Nord-Kivu (RDC) : l’ambassadeur d’Italie et deux autres personnes tués

Nord-Kivu (RDC) : l’ambassadeur d’Italie et deux autres personnes tués

Luca Attanasio, son chauffeur et son garde du corps ont été tués le matin de ce lundi en territoire de Nyiragongo, dans la province du Nord-Kivu (Est de la RDC). D’autres individus avec qui ils étaient ont également été blessés. Les auteurs de l’attaque sont des hommes armés non encore identifiés. Toutefois, des rescapés affirment les avoir entendu parler le Kinyarwanda. (SOS Médias Burundi)

L’information est confirmée par le gouverneur du Nord-Kivu. « C’est avec des sentiments de tristesse que nous annonçons la mort de l’ambassadeur d’Italie y compris son garde du corps mais aussi un chauffeur congolais qui ont été victimes d’abord d’un rapt d’un groupe de bandits qui avaient six armes qui ont d’abord tiré sur un convoi de deux véhicules de PAM (Programme Alimentaire Mondial).
Le convoi allait à Rutshuru dans le cadre des activités des cantines scolaires », a indiqué à la presse en début d’après-midi Carly Nzanzu Kasivita.

Il affirme que le diplomate, son chauffeur et garde du corps ont été touchés lors des échanges entre le groupe et des éco gardes. « Malheureusement, les membres du convoi ont été emmenés dans le parc national des Virunga et pendant qu’ils marchaient, ils ont rencontré la patrouille des éco gardes. Ces derniers avec l’armée congolaise ont tenté de libérer les otages et pendant les échanges, les assaillants ont préféré tirer sur le garde du corps de M. l’ambassadeur (…). À ce stade, nous confirmons la mort de l’ambassadeur, son garde du corps et son chauffeur congolais « , a-t-il poursuivi.

Quatre autres personnes qui faisaient partie des otages ont pu être sauvées. Des sources locales et le gouverneur du Nord-Kivu affirment que les assaillants parlaient Kinyarwanda.

Des responsables de la sécurité qui ont parlé à SOS Médias Burundi disent qu’ils n’étaient pas au courant de la « présence de l’ambassadeur d’Italie dans la province du Nord-Kivu ni de sa mission humanitaire dans le territoire de Rutshuru ».

Depuis plus de deux décennies, des rebelles du groupe extrémiste Hutu FDRL et des Maï-Maï Nyatura sont rapportés dans la région.

____________

Photo : le plus élancé sur la photo, l’ambassadeur d’Italie en RDC à Goma,capitale du Nord-Kivu avant son départ vers Nyiragongo, le 22 février 2021, DR

Previous Médias : la radio Bonesha FM va rouvrir
Next Beni: dix personnes tuées lors de deux attaques armées

About author

You might also like

CRIMINALITÉ

Mpanda (Bubanza) : un patron de buvette abattu par un policier

Les faits se sont déroulés hier soir (21h) sur la colline de Musenyi (commune de Mpanda, province de Bubanza, Ouest-Burundi). La victime, Rénovat Nduwayo, propriétaire d’une buvette diffusait une musique

CRIMINALITÉ

Bururi: un policier a tué un élève

Méthode Nzeyimana s’est fait tirer dessus par un policier la nuit de samedi à dimanche dernier sur la colline de Burarana, en commune et province de Bururi (sud du Burundi).La

CRIMINALITÉ

Rumonge : découverte macabre

Un corps d’un homme a été découvert ce mercredi matin au quartier de Birimba, au chef-lieu de la commune et province de Rumonge (Sud-ouest du Burundi). Son identité et les