Kakuma (Kenya) : un réfugié burundais tué

Kakuma (Kenya) : un réfugié burundais tué

Il est mort dans une embuscade tendue par une bande armée non encore identifiée non loin du camp de Kakuma au Kenya. Plusieurs cas d’insécurité sont signalés par des réfugiés burundais qui se disent terrifiés. (SOS Médias Burundi)

L’incident s’est produit le 7 courant sur la route reliant le camp de Kakuma et celui de Kalobeyei, deux sites situés dans la région de Turkana au nord-ouest du Kenya.

Selon des sources sur place, le réfugié burundais est tombé dans une embuscade d’hommes armés. “Un vol à main armée venait d’être commis. Il avait ciblé trois Burundais qui se déplaçaient sur une moto.Ils ont réussi à prendre la fuite. Quelques heures plus tard, un homme qui rentrait chez lui au camp de Kakuma est alors tombé sur cette bande armée”, racontent nos sources.

Un des survivants à l’attaque a été blessé. Il est admis à l’hôpital. Le tronçon désertique qui relie Kakuma et Kalobeyei, d’une distance d’au moins 5 km, est souvent insécurisé. Plusieurs cas de vol sont répertoriés dans ce secteur. Des usagers demandent à la police kényane d’y installer un poste de contrôle.

Le camp de Kakuma compte actuellement plus de 20 mille Burundais sur une population de près de 200 mille réfugiés d’origine essentiellement rwandaise, congolaise, éthiopienne, somalienne et sud-Soudanaise.

___________

Photo : camp de Kakuma

Previous Kirundo : plus de 80% des taxis motards circulent sans documents selon la police
Next Dzaleka (Malawi) : Distribution de la ration avec un mois de retard

About author

You might also like

Réfugiés

Nakivale (Ouganda) : un rapatriement de plus de 220 réfugiés burundais pour bientôt

Le premier convoi de rapatriés en provenance du camp de Nakivale est attendu au Burundi le 15 décembre. Ils vont transiter par l’aéroport international d’Entebbe. C’est le HCR (Haut Commissariat

Réfugiés

Mahama (Rwanda) : Le HCR exige une enquête après la mort de deux réfugiés burundais

Ils ont été tués hier. L’incident a eu lieu dans la petite matinée de ce samedi 04 Juin sur la rivière Akagera à la frontière rwando-tanzanienne, à quelques mètres du

Réfugiés

Campagne de circoncision au camp de réfugiés burundais de Nduta

La campagne a commencé mardi 28 janvier 2020 pour durer un mois. L’initiative est du gouvernement tanzanien dans sa lutte contre les maladies sexuellement transmissibles. (SOS Médias Burundi) Selon nos