Rusaka : sept personnes tuées dans une attaque armée

Rusaka : sept personnes tuées dans une attaque armée

Elles ont été tuées hier soir au chef-lieu de la commune de Rusaka, en province de Mwaro (Centre du Burundi). Les auteurs et le mobile du meurtre restent jusqu’ici non identifiés. Huit suspects ont été interpellés dans le cadre d’une enquête selon le commissaire provincial de la police. (SOS Médias Burundi)

L’attaque a été perpétrée vers 20h30. Elle a visé un groupe de personnes qui partageaient un verre de bière dans une buvette de la localité selon des témoins. « Nous étions tous en train de prendre une bière dans le bar appartenant à Epitas quand nous avons du coup entendu des tirs à l’arme automatique. Nous avons paniqué, des gens couraient dans tous les sens », raconte un rescapé.

D’après nos sources, parmi les victimes figurent deux couples. Il s’agit d’Égide Kwizera, comptable communal de Rusaka et son épouse, Éric Ndizeye, préfet des études au Lycée communal de Rusaka, son épouse en même temps directrice du collège communal de Rusaka. Le second couple a péri avec leur fille qui étudiait en sixième année primaire. Deux autres individus qui ont été assassinés au même moment sont Astère Simbananiye, percepteur communal d’impôts à Rusaka et un certain Ferdinand, employé de la congrégation des sœurs ursulines du sacré cœur de Jésus de Bukwavu (centre de Rusaka). En plus des sept personnes tuées, il y a eu également des blessés qui ont été évacués à l’hôpital de Kibumbu (même province).

Les auteurs ont également volé aux victimes une somme non encore identifié d’argent. Le commissaire provincial de la police indique que l’attaque a été menée par deux individus armés de fusils. Huit suspects ont été arrêtés dans le cadre d’une enquête.

Le vice-président de la République en même temps natif de la même commune a vite convoqué une réunion de sécurité ce samedi au chef-lieu de Rusaka.

Dans la nuit du 4 avril, un enfant et un domestique du secrétaire communal du CNDD-FDD et chef de zone de Makamba ont été tués dans une attaque armée
dans la même commune.

_________

Photo : province Mwaro

Previous Dossier-assassinat de l'honorable Hafsa Mossi : première audience publique
Next Nord-Kivu : le CICR s'inquiète d'une augmentation des blessés par balles dans les hôpitaux