Rwenzori (RDC) : au moins dix rebelles tués

Rwenzori (RDC) : au moins dix rebelles tués

L’annonce a été faite hier par le porte parole des FARDC (Forces Armées de la République Démocratique du Congo) dans la région. Il a indiqué que les assaillants ont été tués lors d’un affrontement entre un groupe armé de rebelles ougandais ADF (Forces Démocratiques Alliées) dans le village de Halungupa, sur le territoire de Beni province du Nord-Kivu (est de la RDC) et l’armée régulière. (SOS Médias Burundi)

Dans une déclaration à la presse locale, le lieutenant Anthony Mwalushayi porte-parole de l’armée dans la région a affirmé que les rebelles ont lourdement perdu. « Nos éléments en patrouille ont croisé des rebelles. Ils se sont farouchement affrontés. Dix assaillants ont été tués et cinq de leurs fusils de type Kalachnikov ont été saisis », a-t-il indiqué ce dimanche dans la journée tout en précisant que l’armée poursuit encore les rescapés rebelles dans la profondeur de la forêt.

Des corps de rebelles tués par les FARDC
Des corps de rebelles tués par les FARDC

Le bilan pourrait s’alourdir, a-t-il mentionné. Le commandant des opérations Sokola 1, le général Peter Cirimwami précise qu’en quatre mois, ses hommes ont déjà tué une centaine de rebelles et capturé une cinquantaine. Pour lui, c’est une victoire due à une collaboration entre les militaires et la population. Il y a quelques jours, le chef de l’État congolais a décrété l’État de siège pour les provinces du Nord-Kivu et d’Ituri qui sont depuis plusieurs années le théâtre d’attaques rebelles ayant coûté la vie à de milliers de personnes.

_______________

Photos : des corps de rebelles tués par les FARDC

Previous Attaque de Muramvya : douze morts et cinq blessés
Next Meheba (Zambie) : l’agriculture au secours des réfugiés burundais