Mugamba : un jeune homme tué par la police

Mugamba : un jeune homme tué par la police

Le corps de Bernardino Baserukiye a été découvert ce jeudi matin à Gakara. C’est en zone de Kivumu dans la commune de Mugamba (province de Bururi, sud du Burundi). Le jeune homme venait d’être libéré dans le cadre de la grâce présidentielle fin avril dernier. (SOS Médias Burundi)

Le jeune Baraserukiye avait disparu mercredi de cette semaine après avoir répondu à un appel téléphonique d’un inconnu, selon un membre de sa famille.

Ce jour-là, il gardait des vaches non loin du domicile de ses parents avant d’aller rencontrer la personne qui l’a contacté. Des habitants de Kivumu rapportent l’avoir vu monter dans un véhicule. Ils pensent qu’il a été enlevé par des individus qui étaient à bord.

Des proches soupçonnent le commissaire communal de la police à Mugamba Moïse Arakaza d’être derrière le coup.

L’administration locale n’a pas voulu s’exprimer sur la découverte macabre. Mais selon des sources locales, la mort du jeune garçon serait liée à la récente détention de son père. Dismas Nzosaba avait été interpellé par le commissaire de Mugamba qui le soupçonnait de « participation aux bandes armées ». C’était début juin. Il venait d’être relâché il y a deux jours.

Des habitants de Mugamba surtout dans les localités de Kivumu et Nyagasasa, ne cessent de dénoncer « des persécutions infligées à des opposants et Tutsis » dans cette commune par l’officier. « Nous sommes malmenés, battus, torturés et humiliés par des policiers conduits par le commissaire communal Moïse Arakaza alias Nyeganyega et le chef de zone Muramba Cyprien Nibona », expliquent-ils.

Un autre jeune homme qui a été témoin de l’enlèvement du jeune Baserukiye est introuvable depuis mercredi. Des témoins disent qu’il a été enlevé par des hommes en uniforme de la police burundaise.

____________

Photo : la commune de Mugamba

Previous Attaque de Rutegama : le directeur de la prison de Muramvya en détention
Next Mtendeli (Tanzanie) : pénurie d’eau potable