Attaque de Rutegama : le directeur de la prison de Muramvya en détention

Attaque de Rutegama : le directeur de la prison de Muramvya en détention

Télésphore Manirambona a été arrêté le 28 juin dernier après être brièvement interrogé par le responsable provincial du SNR (Service National de Renseignements) à Muramvya (centre du Burundi). Il est soupçonné d’avoir joué un rôle dans l’attaque qui a fauché la vie de 18 personnes à Rutegama le week-end dernier. Il est détenu au quartier général des renseignements à Bujumbura (capitale économique). (SOS Médias Burundi)

Selon un témoin, le fusil du fonctionnaire aurait été saisi parmi les armes du crime. Il est pour le moment détenu au quartier général des renseignements dans la capitale économique Bujumbura, selon une source proche du dossier. Jusqu’à présent, les circonstances de la perte de la Kalachnikov, d’après l’officier connu pour des bavures et sa saisie par les services de sécurité restent floues.

Depuis dimanche dernier, au moins 13 hommes dont 12 opposants pour la plupart membres du parti CNL ont été appréhendés en connexion avec l’attaque de Rutegama. La dernière interpellation concerne Fiacre Niyokindi, responsable communal du CNL à Rutegama.

Ce lundi, il a rejoint, en compagnie de quatre autres militants de ce parti de la localité de Gashingwa au commissariat provincial de la police six autres compagnons de Rutegama et un membre du parti Uprona qui avaient été arrêtés dans la nuit de samedi à dimanche.

Les autorités burundaises n’ont donné aucun bilan de l’attaque jusqu’à présent. Quatorze victimes des dix-huit ont été inhumées à Muramvya ce mercredi dans la discrétion totale.

_______________

Photo : des membres et proches des familles éprouvées entourent les cercueils des victimes de l’attaque de Rutegama sur la colline de Kayogoro, le 30 juin 2021

Previous RDC-Ituri : huit personnes assimilées aux rebelles Adf tuées par des habitants à Komanda
Next Mugamba : un jeune homme tué par la police