RDC-Ituri : huit personnes assimilées aux rebelles Adf tuées par des habitants à Komanda

RDC-Ituri : huit personnes assimilées aux rebelles Adf tuées par des habitants à Komanda

Elles ont été lynchées par des habitants en colère hier après-midi. Les faits ont eu lieu dans la cité de Komanda, territoire d’Irumu, en province de l’Ituri, à l’est de la RDC à soixante-quinze kilomètres au sud de Bunia. Les victimes sont soupçonnées d’appartenir aux ADF (Forces Démocratiques Alliées). (SOS Médias Burundi)

Selon nos informations, les victimes appartiennent à la communauté immigrante Banyabwisha qui se rendent dans l’Ituri à la recherche des terres arables. « À Komanda, les habitants ont mis fin à la vie de 8 personnes ce jeudi », a indiqué un défenseur des droits humains local.

Des membres de cette communauté sont souvent présentés comme des alliés des combattants ADF d’origine ougandaise qui sont responsables de plusieurs attaques meurtrières contre les civils dans la région de Boga-Tchabi, au sud du territoire d’Irumu.

Selon des habitants, les individus ont été surpris dans une maison qui a également été incendiée. Une personne qui a réussi à se sauver a été arrêtée par les services de sécurité congolais.

Ce cas de justice populaire survient dans un contexte sécuritaire volatil autour de la cité de Komanda. Dans la nuit de mercredi à jeudi, une information faisant état d’une avancée des combattants ADF vers la cité a créé une panique au sein de la population. Une partie des habitants a fui vers le territoire de Mambasa et d’autres, en direction de Bunia, la capitale provinciale.

_____________

Photo : des habitants fuient Komanda suite à l’insécurité

Previous Meheba (Zambie) : le covid-19 fait une victime
Next Attaque de Rutegama : le directeur de la prison de Muramvya en détention