Mtendeli (Tanzanie) : pénurie d’eau potable

Mtendeli (Tanzanie) : pénurie d’eau potable

Depuis deux semaines, le camp de réfugiés de Mtendeli accuse un manque d’eau potable. Tous les six robinets dont dispose le camp sont secs. Des maladies des mains sales se manifestent déjà. Les réfugiés lancent l’alerte. (SOS Médias Burundi)

Pour avoir de l’eau, les réfugiés font recours à des rivières se trouvant non loin du camp. Toutefois, leur eau n’est pas potable. « On n’a plus d’autre choix que de se servir de l’eau de la rivière. Malheureusement, l’eau est très sale, des gens y lavent des habits même contenant la matière fécale des enfants. Donc vous comprenez combien nous sommes tellement exposés à des maladies des mains sales. On enregistre déjà plusieurs cas de réfugiés qui ont une diarrhée », ont indiqué à SOS Médias Burundi des réfugiés burundais.

Des structures sanitaires dans le camp disent être débordées. « Nous recevons plusieurs patients qui souffrent principalement de la diarrhée, pour la plupart des enfants. Nous sommes débordés, on n’a plus de place », affirment des sources médicales à Mtendeli qui demandent au HCR et aux autres organisations qui interviennent dans le domaine de l’hygiène d’intervenir.

Le camp qui héberge plus de 23.000 réfugiés n’a que 6 robinets publics. Et pendant l’été, les réfugiés sont confrontés à la pénurie de d’eau.

__________

Photo : des réfugiés sur un point d’eau dans le camp de Mtendeli

Previous Mugamba : un jeune homme tué par la police
Next Muyinga : le gouverneur menace de chasser les ONGs et de saisir leurs véhicules