Lusenda (RDC) : les réfugiés burundais s’enregistrent de plus en plus pour rentrer

Lusenda (RDC) : les réfugiés burundais s’enregistrent de plus en plus pour rentrer

Plus de deux mille réfugiés burundais ont déjà manifesté l’intérêt de retourner au Burundi depuis le début de cette année. Ils l’ont matérialisé par l’enregistrement au retour volontaire. Le camp de Lusenda est basé dans la province du Sud-Kivu à l’est de la RDC. Il est occupé par plus de vingt-neuf mille Burundais qui ont fui la crise de 2015. (SOS Médias Burundi)

Dans les cinquante villages que compte le camp de Lusenda, des salariés de la commission nationale en charge des réfugiés identifient et enregistrent des réfugiés qui souhaitent retourner chez eux. Des réfugiés qui se sont confiés à notre reporter affirment qu’ils préfèrent rentrer pour « peut être, être à l’abri de mauvaises conditions de vie que nous menons ici ».

Pour d’autres Burundais, il n’est pas encore temps d’être rapatriés. Ils sont en deux catégories : ceux qui ont des activités génératrices de revenus et ceux qui craignent pour leur sécurité une fois arrivés au Burundi.

Le responsable de la commission nationale en charge des réfugiés à Lusenda Didier Numbi wa Numbi indique que plus de deux mille réfugiés se sont déjà fait inscrite sur les listes des rapatriés depuis janvier dernier. « Toutefois, nous ne pouvons pas fixer le jour de leur rapatriement, la route Lusenda-Uvira reste impraticable suite aux eaux du lac Tanganyika qui l’ont envahie », clarifie M. Numbi wa Numbi.

______________

Photo : des réfugiés de Lusenda lors d’un enregistrement en vue d’un retour au Burundi

Previous Kayanza : des enfants n'ont pas reçu le vaccin contre la poliomyélite, leurs parents se plaignent
Next Burundi-Egypte : Neva est rentré avec des promesses,il s'en réjouit

About author

You might also like

réfugiés

Nduta (Tanzanie) : deux réfugiés burundais retrouvés morts

Il s’agit de Nestor Cubwa et Venant Gahitira retrouvés morts ce lundi. Le corps du premier a été aperçu à l’extérieur du camp au moment ou celui du second a

réfugiés

Muyinga: des Banyamulenge chassés du chef-lieu

Depuis ce samedi la police recherche activement tous les réfugiés congolais de l’ethnie Banyamulenge vivant dans les quartiers urbains de la province de Muyinga (nord-est du Burundi). Les interpellés sont

réfugiés

Nakivale (Ouganda) : timides et clandestines sensibilisations pour un rapatriement volontaire

Un climat de méfiance s’observe dans le camp de réfugiés de Nakivale depuis jeudi dernier, jour où le premier groupe de réfugiés burundais du camp de Mahama a été rapatrié.