Lusenda (RDC) : grogne de réfugiés qui n’ont pas reçu d’assistance en vivre

Lusenda (RDC) : grogne de réfugiés qui n’ont pas reçu d’assistance en vivre

Des réfugiés du camp de Lusenda installé dans la province du Sud-Kivu à l’est de la RDC grognent. Ils ne se retrouvent plus sur les listes du PAM (Programme Alimentaire Mondial). Ce qui ne leur permet plus d’être assistés en vivres. (SOS Médias Burundi)

Depuis un certain temps, les réfugiés de Lusenda ne reçoivent pas les vivres en nature. Ils perçoivent des crédits pour aller eux-mêmes s’en procurer.

L’argent que le PAM leur donne couvre un trimestre.Mais cette fois-ci, plusieurs réfugiés disent qu’ils ne se sont pas retrouvés sur les listes. « Quand je me suis présentée, je ne me suis pas retrouvée sur la liste. C’est bizarre », indique Yvonne Ndabirinde, mère d’un enfant.

Jeanne Igirukwishaka, mère de 10 enfants dit avoir vécu la même situation. « Je ne sais pas comment je vais nourrir mes enfants. Ça me dépasse », se désole cette femme qui habite le village 2 du camp.

D’autres réfugiés craignent d’être considérés comme des escrocs. « Nous risquons de nous faire arrêter et présenter à des tribunaux car nous avons contracté des dettes ici et là pensant que nous allions régler ça avec la nouvelle distribution. Mais voilà qu’on vient de nous signifier que nos noms ne sont pas sur les listes. Le PAM doit trouver une solution à cette situation », se lamentent-ils.

Le PAM explique qu’il utilise les listes des réfugiés actualisées, dressées après le recensement de mars 2021. « Peut-être qu’il y a des réfugiés qui ne se sont pas fait inscrire », estime-t-il.

Toutefois, il prévoit de donner de la farine pour faire la pâte, à des réfugiés qui ne se sont pas retrouvés sur les listes. Le camp de Lusenda compte plus de 30 mille Burundais.

___________

Photo : des réfugiés burundais sur un point de distribution à Lusenda,juillet 2021

Previous Kirundo : une femme tuée
Next Kirundo : une deuxième personne tuée en moins de 24h