Kirundo : une femme tuée

Kirundo : une femme tuée

Déborah Habiyaremye (46 ans) a été tuée à la machette ce lundi après-midi. Le meurtre a eu lieu sur la colline de Runanira III au centre la province de Kirundo (nord du Burundi). L’auteur du meurtre s’est rendu à la police qui l’a remis au parquet de province. (SOS Médias Burundi)

Selon des témoins, l’auteur du meurtre est un certain Jean Marie Nkunzimana (47 ans). Il a utilisé une machette pour commettre le crime. « C’était vers 16 h 30. Nkunzimana est venu chez sa mère et commencé à proférer des injures et des menaces contre un couple qui vit dans la même maison avec sa mère. Le mari s’est évadé et Nkunzimana a sauté sur l’épouse. Il l’a abattue à l’aide d’une machette », disent des témoins qui n’ont pas réussi à arrêter l’auteur avant de commettre l’irréparable. « La victime a lancé juste quelques cris de détresse. Quand nous sommes arrivés, elle était couverte de sang. Son tortionnaire continuait à l’abattre avec une machette telle un gibier. La scène était très terrifiante et nous avons alerté la police », poursuivent nos sources.

L’auteur a failli être lynché par des habitants avant de s’échapper et de se rendre à la police. Il est détenu au cachot du parquet de province. Une source judiciaire a confié à SOS Médias Burundi que l’auteur comparaîtra ce mardi dans un procès de flagrance.

Des sources à Kirundo affirment que l’homme avait été libéré de la prison de Ngozi (province voisine de Kirundo) il y a à peu près cinq mois. Il avait été emprisonné pour avoir blessé également à la machette deux jeunes frères. Ces derniers cherchaient du bois de chauffage dans sa propriété ce qui a failli leur coûter la vie.

___________

Photo : chef-lieu de la province de Kirundo

Previous Nduta (Tanzanie) : plus de 300 réfugiés burundais accueillis
Next Lusenda (RDC) : grogne de réfugiés qui n'ont pas reçu d'assistance en vivre