Rumonge-Bururi : la forte propagation du Covid-19 inquiète

Rumonge-Bururi : la forte propagation du Covid-19 inquiète

Des habitants des provinces de Rumonge (sud-ouest) et de Bururi (sud du Burundi) se disent inquiets. En cause : une forte augmentation des cas testés positifs au Covid-19. Une dizaine de cas ont été testés positifs au Covid-19 depuis la semaine dernière au chef-lieu de la province de Rumonge dont quatre parmi le personnel de l’hôpital de province. Dans la province voisine de Bururi, au moins 8 personnes ont été testées positives au Coronavirus au cours de la même période au chef-lieu. Elles sont confinées chez elles. Cette forte propagation est essentiellement due au relâchement des mesures de distanciation physique observé dans ces deux provinces. (SOS Médias Burundi)

Le personnel de la microfinance Ishaka du diocèse de Bururi implantée à Rumonge a été dépisté ce lundi. Selon des sources proches de la microfinance, des salariés ont été testés positifs au coronavirus même si les chiffres n’ont pas été communiqués.

Des habitants du chef-lieu de la province de Rumonge disent que la situation du Covid-19 est très inquiétante. Ils affirment que plusieurs familles sont confinées à leurs domiciles.

Ils déplorent qu’il n’y ait pas de suivi médical pour des cas sous traitement. Certains restent à la maison la journée mais sortent le soir dans des bistrots avec le risque de contaminer les personnes trouvées sur place.

Ces habitants craignent que ce comportement soit de nature à propager la pandémie.

Les mesures barrières ne sont plus observées. Il n’existe plus de kit de lavage des mains sur les parkings comme avant. Des gens s’embrassent et ne respectent pas les gestes barrières.

Ceux qui portent des masques sont stigmatisés et soupçonnés d’être malades.

Augmentation des chiffres de cas de Covid-19 à Bururi aussi

Des infirmières parlent d’une forte augmentation des cas de Coronavirus même si les chiffres officiels ne sont pas disponibles.

Selon nos sources, au moins 8 personnes ont été testées positives au Covid-19 jusqu’à la fin de la semaine dernière. Elles sont confinées à leur domicile.

Des habitants regrettent que les mesures barrières ne soient pas d’actualité à Bururi. Seul l’hôpital de Bururi exige le port obligatoire de masque pour y avoir accès. Des kit de lavage des mains sont installés à l’entrée.

Dans d’autres bureaux, dans les bistrots, les boutiques, et les restaurants, il s’observe une forme d’abandon total des mesures barrières contre le Covid-19. Plus de port de masques, pas de distanciation physique dans les lieux publics, pas de kit de lavage des mains.

Les habitants jettent le tort aux autorités qui ne prennent pas des mesures contraignantes afin de décourager ce comportement.

Les rassemblements pour des cérémonies religieuses ou autres se font comme à l’accoutumée sans observation des mesures barrières contre cette pandémie. Ce qui contribue à la propagation de la maladie. Les autorités préfèrent garder le silence et ne communiquent pas sur les effectifs des cas positifs, ce qui favorise également sa propagation.

__________

Photo : la province de Rumonge

Previous Rumonge : la pénurie de carburant paralyse le transport
Next Kakuma (Kenya) : à peu près cinquante Burundais reçus dans le camp