Karusi : plusieurs coups de feu à Gihogazi provoque la panique

Karusi : plusieurs coups de feu à Gihogazi provoque la panique

Des tirs nourris ont été attendus durant une bonne partie de la nuit sur la colline de Mugogo en zone et commune de Gihogazi dans la province Karusi (centre-est du Burundi) frontalière avec la province de Ngozi (nord). Des témoins affirment avoir vu des hommes lourdement armés en tenues civile et militaire, semant la panique au sein des habitants. De rares policiers sur place ont pris le large. (SOS Médias Burundi)

Selon un témoin, c’était vers 21h dans la nuit de ce lundi lorsque plusieurs coups de feu ont retenti provoquant la peur au sein des habitants. « Le groupe armé a pillé plusieurs articles de trois boutiques, mais ils n’ont causé aucun dégât humain. Après le forfait, le groupe s’est volatilisé dans la nature », racontent des habitants.

Ils affirment avoir passé une partie de la nuit dans une panique craignant d’être tués. L’information est confirmée par Frédéric Ndikumugongo, administrateur communal de Gihogazi. Il parle d’un groupe de bandits armés de fusils.

Le matin de ce mardi, plusieurs policiers accompagnés des membres des comités mixtes de sécurité (essentiellement constitués par des Imbonerakure, jeunes du parti présidentiel le CNDD-FDD) ont procédé à une fouille sur la colline de Mugogo et les collines environnantes pour tenter d’appréhender les membres du groupe. Deux suspects ont été interpellés, selon l’autorité communale qui indique qu’ils sont détenus par la police locale à Gihogazi pour des raisons d’enquête.

Selon des informations non encore confirmées par les autorités locales, trois jeunes du parti au pouvoir de la localité ont été enlevés par le groupe.

______________

Photo : une place publique au chef-lieu de la province de Karusi

Previous Rugombo : découverte macabre
Next Explosions de Bujumbura : les autorités dressent un bilan et parlent d'attaques terroristes