Rugombo : découverte macabre

Rugombo : découverte macabre

Deux corps ont été découverts ce lundi non loin de la Rusizi à la transversale 4. C’est au pied de la colline de Kagazi dans la commune Rugombo en province de Cibitoke (nord-ouest du Burundi). L’identité des victimes et les circonstances du double meurtre n’ont pas été identifiées. L’administrateur communal de Rugombo a ordonné leur inhumation et promet une enquête policière. (SOS Médias Burundi)

Ce sont des pêcheurs qui ont découvert en premier les cadavres. « Alors que nous nous rendions à la Rusizi pour la pêche, nous avons été alertés par des mouches. Quand nous nous sommes approchés pour voir, nous avons aperçu une bâche dans laquelle se trouvaient des choses. Nous avons immédiatement compris qu’il pourrait s’agir des cadavres avant d’en informer les militaires d’une position installée non loin de l’endroit », racontent-ils.

Selon des témoins, des militaires qui sont venus voir la découverte ont vérifié et découvert deux corps. Ils ont alerté l’administrateur communal de Rugombo qui s’est fait accompagner d’un OPJ (officier de police judiciaire) et des jeunes Imbonerakure. « Nous n’avons pas pu identifier les victimes ni les circonstances de leur meurtre. Et puis, les corps étaient en décomposition et j’ai ordonné qu’on les enterre pour éviter une probable contamination des cultivateurs de la place », a avoué Gilbert Manirakiza, administrateur de Rugombo.

Des habitants s’inquiètent d’interminables découvertes de cadavres au bord de la Rusizi, surtout au niveau des communes de Rugombo et Buganda (même province). Ils indiquent que les autorités ordonnent chaque fois l’inhumation des corps et promettent des enquêtes, en vain. Ils pensent que les deux victimes ont été tuées ailleurs puis jetées à cet endroit.

Récemment, l’ONG locale Focode et l’organisation internationale des droits humains Human Rights Watch ont émis les mêmes inquiétudes, parlant de plusieurs dizaines de cadavres retrouvés sur la rivière Rusizi depuis l’accession du président Evariste Ndayishimiye au pouvoir.

_______________

Photo : la province de Cibitoke

Previous Bujumbura : plusieurs blessés dans des explosions
Next Karusi : plusieurs coups de feu à Gihogazi provoque la panique