Dzaleka (Malawi) : arrestation de sept réfugiés éthiopiens

Dzaleka (Malawi) : arrestation de sept réfugiés éthiopiens

La police a mené une fouille dans la communauté éthiopienne pour chercher des irréguliers. Sept ressortissants éthiopiens ont été arrêtés. Ils sont détenus dans un lieu tenu secret. (SOS Médias Burundi)

La police du Malawi accuse la communauté minoritaire éthiopienne de vouloir perturber la sécurité dans le camp de Dzaleka situé dans le district de Dowa, non loin de la capitale Lilongwe. Et pour cause, cette communauté abriterait des inconnus dans le camp.

Pour les traquer, une fouille surprise a été organisée ce dimanche et lundi. L’opération a visé la partie du camp habitée par les Éthiopiens seulement. Sept réfugiés ont été interpellés et conduits dans un lieu tenu secret, ce qui inquiète des réfugiés. “Les policiers venus faire la fouille n’ont oublié aucune maison. Les individus qui ont été appréhendés sont des irréguliers. Leurs familles n’ont pas été informées de leur lieu de détention.Nous aussi sommes inquiets pour leur sécurité”, témoignent des réfugiés burundais à Dzaleka.

Ils disent ignorer les mobiles de la fouille. « Le motif de la fouille n’a pas été communiqué. Mais il y a un fait connu par tous ici : plusieurs Éthiopiens transitent par ce camp pour aller demander asile en Afrique du Sud. Probablement que la police cherchait ces gens là. Et d’ailleurs parmi les interpellés figurent de nouveaux visages”, ajoutent-ils.

Une bagarre s’est produite lors de la fouille. Trois réfugiés dont un Burundais ont été blessés. Ils sont admis dans une structure sanitaire locale.“C’était comme une bataille à voir comment les policiers étaient armés et munis de gaz lacrymogène. Tout le monde courrait pour aller se cacher en les voyant”, expliquent des sources sur place.

Le camp de Dzaleka compte plus de 50 mille réfugiés de plusieurs nationalités dont plus de 11 mille Burundais.

__________

Photo : des réfugiés au camp des de Dzaleka (Malawi)

Previous Nakivale (Ouganda) : des bandits munis d'armes blanches volent dans les ménages des réfugiés
Next Sange (RDC) : plus de trente jeunes Burundais détenus par les services congolais