Sange (RDC) : plus de trente jeunes Burundais détenus par les services congolais

Sange (RDC) : plus de trente jeunes Burundais détenus par les services congolais

Ces Burundais ont été interpellés par l’armée congolaise ce mardi soir. L’arrestation a eu lieu à Sange sur le territoire d’Uvira dans la province du Sud-Kivu (Est de RDC). (SOS Médias Burundi)

Les interpellés se trouvaient dans deux maisons situées dans la cité de Sange exactement à Rutanga. La société civile locale a confié à notre rédaction qu’ils ont été transférés à Kabunambo , quartier général des FARDC (Forces Armées de la République Démocratique du Congo) dans la plaine de la Rusizi pour y être détenus.

Les détenus étaient sur le sol congolais comme irréguliers et faisaient de petits métiers, selon nos sources. Les autorités locales confirment l’information. « Ils n’avaient pas de visa d’établissement au Congo. Ils ont été transférés à la direction générale en charge de l’immigration et l’émigration antenne d’Uvira pour organiser leur refoulement du territoire congolais », confirme Mathabishi Nyange, responsable de la cité de Sange.

Des jeunes Burundais dans un véhicule de l’armée congolaise /DR

Au cours de ces deux dernières années, plusieurs Burundais en situation irrégulière ont été refoulés de la RDC après avoir transité par des cachots des services de sécurité et la prison d’Uvira.
Beaucoup d’autres restent détenus à cette prison.

La majorité sont allés dans le Sud-Kivu, la province la plus proche du Burundi pour travailler dans les champs, comme conducteurs de taxi moto et vélo, maçons ou domestiques. Certains d’entre eux finissent par être accusés de collaborer avec des groupes armés installés dans cette province de l’est de la RDC.

______________

Photo : des jeunes Burundais en attente d’être transférés dans un cachot de l’armée congolaise / DR

Previous Dzaleka (Malawi) : arrestation de sept réfugiés éthiopiens
Next RDC-Beni : quatre miliciens ADF tués par l’armée à Beni