Muramvya : deux militaires dont un officier supérieur tués

Muramvya : deux militaires dont un officier supérieur tués

Il s’agit du lieutenant colonel Jean Marie Nkurunziza et d’un de ses gardes du corps. Ils ont été tués lors des échanges de tirs entre des militaires de la 110 ème brigade chargée de renfort. Ils ont eu lieu à Busangana, en commune de Bukeye, province de Muramvya (centre du Burundi) ce week-end. (SOS Médias Burundi)

Le lieutenant colonel Jean Marie Nkurunziza commandait jusqu’à sa mort la 110 ème brigade chargée de renfort. Elle est basée à Bugarama, en commune de Muramvya. Ses proches ont confirmé sa mort. « Il a reçu des balles et a été évacué vers l’hôpital de Giko à Bukeye où il a succombé de ses blessures. Son garde du corps lui est mort sur le champ », disent nos sources.

L’officier habitait la capitale politique Gitega et venait d’être promus à ce poste très récemment. « Il n’y a même pas trois mois qu’il avait été promus pour occuper ce poste. Il vivait en harmonie avec tout le monde. Tous les voisins ont été choqués tout comme ses anciens voisins qui ne sont plus au Burundi », a indiqué à SOS Médias Burundi une ancienne vosine qui a quitté le pays il y a quelque années pour aller s’installer dans un pays de la sous-région.

Des sources non encore vérifiées par notre rédaction parlent de plusieurs morts. Mais aucune autorité locale ne nous l’a confirmé.

Dans un premier temps, un chef collinaire à Busangana nous a parlé d’un seul militaire blessé lors d’un échange de tirs entre des hommes armés et des militaires qui les traquaient.

Officiellement ,la FDNB (Force de défense nationale du Burundi) n’a pas encore communiqué sur l’incident. Aucun groupe armé non plus ne l’a jusqu’ici revendiqué.

Le lieu où les deux militaires ont été tués est frontalière avec la réserve naturelle de la Kibira où des groupes armés sont rapportés.

Il n’est pas encore clair s’il s’agit d’un groupe rebelle qui a attaqué les militaires ou de malfaiteurs armés de fusils comme le disent les autorités locales.

_________

Photo : la province de Muramvya

Previous Burundi : le CNDD-FDD veut réintroduire le service militaire obligatoire
Next Rumonge : des responsables administratifs qui pratiquent le concubinage dans le viseur de l'autorité communale