Goharo : deux responsables locaux du CNDD-FDD arrêtés

Goharo : deux responsables locaux du CNDD-FDD arrêtés

Alexis Baragomwa et un certain Simon ont été arrêtés par le SNR (service national de renseignements) en collaboration avec l’OBR (Office burundais des recettes) ce mercredi. Ils sont respectivement secrétaire du CNDD-FDD dans la zone et sur la colline de Giharo. C’est en commune de Giharo (province de Rutana, sud-est du Burundi). Ils ont été surpris avec plusieurs tonnes de fertilisants et de sucre. (SOS Médias Burundi)

C’est vers 15h de ce mercredi que les deux hommes ont été interpellés après une fouille menée à leur domicile.

« Les renseignements et des agents de l’OBR sont venus à Giharo. Ils ont fouillé les domiciles des deux secrétaires du CNDD-FDD dans la zone et sur la colline de Giharo avant de les appréhender », disent des sources locales.

Des témoins indiquent que plusieurs tonnes de fertilisants agricoles et du sucre ont été découverts lors de la fouille.

Produits détournés

D’après des habitants, les fertilisants découverts chez les deux représentants du parti présidentiel ont été détournés.

Les deux hommes ont récupéré des fertilisants produits par l’usine FOMI (Fertilisants Organo- Minéraux) destinés à des habitants, selon nos sources.
« Quand nous sommes allés nous approvisionner, parce que nous avions payé à l’avance, le gestionnaire nous a indiqué qu’il a déjà servi les ayants droit. Mais nous avons vite compris le deal et nous en avons avisé la hiérarchie », disent des habitants.

« Le deal » dont il est question, c’est la confection d’une longue liste de personnes fictives. Elle est dressée par M. Baragomwa , protégé par le représentant du parti CNDD-FDD dans la province, selon des habitants.
« Il paie les avances et quand les fertilisants arrivent, il se sert d’abord en énorme quantité qu’il revend à un prix exorbitant dans son magasin comme il est aussi commerçant en plus d’être moniteur agricole sur la colline de Gitanga (même commune) ».

Pour y arriver, M. Baragomwa est facilité par sa positions dans le parti et dans l’administration où il est membre du conseil communal, selon des sources locales.

« Comprenez qu’il bénéficie de la protection du secrétaire provincial du parti, qu’il est membre du conseil communal et qu’il est moniteur agricole. En plus de cela, il est commerçant. Donc il a tous les atouts, du détournement à la vente », s’indignent des agriculteurs qui sont rentrés mains bredouilles ce lundi.

En plus du sucre et des fertilisants, une grande quantité de « Savana », une bière interdite au Burundi en provenance de la Tanzanie voisine a également été découverte chez les représentants du CNDD-FDD.

Des habitants demandent un démantèlement du réseau et des sanctions exemplaires contre les intéressés.

______________

Photo d’illustration : le chef-lieu de la province de Rutana

Previous Nduta (Tanzanie) : le manque de bois de chauffage fait encore de victimes
Next Cibitoke : sept personnes grièvement blessées dans une attaque à la grenade