Photo de la semaine-Rutshuru (RDC) : les FARDC lancent une nouvelle offensive contre le M23

Photo de la semaine-Rutshuru (RDC) : les FARDC lancent une nouvelle offensive contre le M23

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont lancé une nouvelle offensive contre plusieurs positions des rebelles du M23 depuis la matinée de ce mercredi 6 avril 2022 à Jomba, sur le territoire de Rutshuru , province du Nord-Kivu, à l’est de la RDC.Ces rebelles occupaient déjà quelques localités dans le groupement de Jomba, en chefferie de Bwisha à plus de 80 km au nord de Goma (capitale du Nord-Kivu) depuis le 28 mars derniers. L’armée et le gouverneur militaire ont accusé les rebelles d’avoir abattu un hélicoptère de la Monusco (Mission de l’organisation des Nations-Unies en République Démocratique du Congo) faisant huit morts, ce que leur porte parole Willy Ngoma a réfuté. (SOS Médias Burundi)

Selon des sources millitaires, les FARDC ont réussi à bombarder plusieurs quartiers généraux des rebelles du mouvement du 23 mars M23.

« D’innombrables dégâts sont signalés du côté de l’ennemi », se félicitent des sources militaires qui ont préféré ne pas donner des détails sur les opérations en cours depuis ce mercredi. Des habitants et la société civile locale déplorent plusieurs dégâts et conséquences des affrontements.

« Il y a des déplacements massifs de la population dans les groupements voisins de Jomba et en Ouganda depuis l’incursion de ces rebelles du M23 », indique Aimé Mukanda Mbusa, notable du territoire de Rutshuru.

Ce dernier déplore les conditions de vie que mènent « ces populations en déplacement ».

Il lance un cri d’alarme au gouvernement congolais et aux organisations humanitaires de « se mobiliser pour venir en aide à ces déplacés de guerre partout où ils se trouvent ».

Depuis le 27 mars dernier, la société civile du Nord-Kivu dresse un bilan macabre.

« Nous regrettons la mort de 14 civils ; environ 37.789 déplacés internes et 13.000 réfugiés ayant pris la direction de l’Ouganda dans le district de Kisoro qui vivent sans aucune assistance humanitaire », indique la coordination de la société civile dans le Nord-Kivu.

____________________

Photo : des éléments des FARDC au front sur Rutshuru

Previous Makamba-Rutana : la carence du carburant entraîne la paralysie des activités et hausse du prix du ticket de transport
Next Burundi : un ancien réfugié veut aider des réfugiés ukrainiens, les renseignements le persécutent