Kirundo: des enfants meurent dans des couveuses, les responsables de l’hôpital menacent des salariés

Kirundo: des enfants meurent dans des couveuses, les responsables de l’hôpital menacent des salariés

La nuit de jeudi à vendredi, au moins 6 enfants sont morts dans des couveuses de l’hôpital de Kirundo (Nord du Burundi) . C’est suite au manque de carburant alimentant le seul groupe électrogène de l’établissement sanitaire, les coupures de courant étant devenues régulières.Le directeur de l’hôpital menace les employés qui ont donné l’information. SOS Médias Burundi

Les menaces ont été formulées lors d’une réunion convoquée par le directeur de l’hôpital.

« Il nous a menacé qu’il connaît ceux qui ont dévoilé les faits. Mais en réalité, nous ne comprenons pas pourquoi il est en colère alors que l’incident qui a coûté la vie à ces nourrisson a réellement eu lieu », disent des salariés de l’hôpital.

Ils indiquent que le directeur  » nous a surpris en disant que ceux qui ont dévoilé l’incident sont des sympathisants de Jean Baptiste Nzigamasabo surnommé Gihahe ». Celui-ci est un ancien député qui se dispute la popularité au sein du CNDD-FDD à Kirundo avec l’actuel commissaire national en charge de l’idéologie Anastase Manirambona.

« Nous avons fait des enquêtes et nous Savons maintenant ceux qui ont livré l’information aux médias. Je sais qu’il y a des gens qui souhaitent mon départ, qu’ils fassent attention », a-t-il menacé en faisant allusion aux supporters de Jean Baptiste Nzigamasabo.

Previous Bujumbura : un bus prend feu en plein centre- ville, les services de secours arrivent une heure après
Next Sud-Kivu: un militaire a tué au moins cinq civils