Dzaleka (Malawi) : disparition de deux enfants

Dzaleka (Malawi) : disparition de deux enfants

Il s’agit d’un garçon et d’une fille âgés respectivement de treize et quatorze ans. Ils ont disparu depuis samedi dernier. Leur grand-mère a saisi la police qui affirme mener une enquête pour savoir ce qui leur est arrivé. (SOS Médias Burundi)

La grand-mère des deux enfants indique qu’ils s’étaient rendus à l’église pour une séance de prière. Seulement, ils ne sont plus rentrés.

« Quand ils sont partis, ils m’ont dit qu’ils allaient à l’église. J’ai attendu qu’ils reviennent, en vain. Je ne sais pas où les trouver ou ce qui s’est passé exactement. J’implore toute personne ayant des informations sur le lieu où ils se trouvent de m’aider à retrouver mes petits enfants », alerte-t-elle, en pleurant.

La police affirme avoir débuté une enquête. Mais, les responsables de l’église concernée disent qu’ils ne les ont pas vus lors de la prière de samedi dernier.

Ces derniers temps ,le trafic humain fait parler de lui à Dzaleka, les premières victimes étant les enfants, selon des réfugiés qui craignent que les deux jeunes gens n’aient été victimes de ce trafic.

La police recommande aux réfugiés de bien garder leurs enfants surtout les filles. Elle avoue que jusqu’en janvier dernier, au moins 20 filles ont disparu dans de circonstances floues sur une période d’une année.

Des parents soupçonnent qu’elles sont vendues pour aller travailler dans des pays du Golfe surtout en Arabie Saoudite.

Une Congolaise soupçonnée d’être impliquée dans ce trafic a par ailleurs été interpellée. Elle reste détenue par la police.

Dzaleka héberge plus de 48 mille réfugiés dont au moins 11 mille Burundais.

________________

Photo : une pancarte indiquant le camp des réfugiés de Dzaleka

Previous Covid-19 : nouvelle vague de contaminations à Ntega et Vumbi
Next Pénurie du sucre : seuls les fonctionnaires ont droit à l’achat à Bujumbura