Ngozi : plus de 30 vaches sont mortes d’une maladie non encore identifiée

Ngozi : plus de 30 vaches sont mortes d’une maladie non encore identifiée

En moins de deux semaines, 30 vaches sont déjà mortes d’une maladie des bovins qui s’est déclarée dans la province de Ngozi (nord du Burundi). Les services de la santé vétérinaire disent ignorer de quelle maladie il s’agit mais informent qu’ils ont déjà entamé des recherches pour en savoir plus sur cette maladie. Selon nos informations, des mesures d’interdiction de vente de bétail, d’abattage et de consommation de la viande de bétail ont été prises. (SOS Médias Burundi)

Le BPEAE (Bureau provincial de l’environnement, de l’agriculture et de l’élevage) à Ngozi informe que la maladie a commencé à se manifester il y a à peine deux semaines et que 37 vaches ont déjà été atteintes par la maladie.

« Des symptômes comme l’écoulement nasal du sang, fièvre aiguë allant de 40 à 41degrés celsius et l’inappétence sont visibles chez les bêtes atteintes par cette maladie », disent des responsables de la santé vétérinaire.

« Parmi les 37 vaches atteintes par la maladie, 32 sont mortes, 2 semblent delà guéries tandis que les trois autres sont sous traitement », ajoutent-ils.

Cette maladie qui est contagieuse n’est pas connue jusqu’ici.

Des habitants disent que les techniciens de la santé vétérinaire se contentent uniquement de soigner les symptômes au lieu de déterminer la cause de la maladie.

Les responsables chargés de la santé des animaux disent qu’ils ont déjà fait des prélèvements de sang afin de faire des examens de laboratoire.
Des mesures ont été prises. C’est notamment l’interdiction de vente du bétail sur le marché , l’interdiction d’abattre les vaches et de consommer la viande du bétail jusqu’ à nouvel ordre.

Previous Camps de réfugiés burundais : visite d’une délégation militaire de la région des Grands-Lacs
Next Ruhagarika : des familles se souviennent d'une attaque meurtrière et exigent justice