Covid-19 : des dirigeants de l’EAC adoptent une réponse commune

Covid-19 : des dirigeants de l’EAC adoptent une réponse commune

Sur vidéo conférence, quatre chefs d’État de la communauté est africaine ont constaté ensemble que l’économie est au ralenti depuis le début de la pandémie de Covid-19. Ils ont dévoilé un plan de réponse commune contre la pandémie et des stratégies pour atténuer l’impact économique qu’elle a occasionné. (SOS Médias Burundi)

Selon un communiqué rendu public mardi, les chefs des États du Kenya, de l’Ouganda, du Sud Soudan et du Rwanda ont échangé sur la pandémie du nouveau coronavirus qui affecte tous les pays du monde.

Ce bloc qui enregistre moins de pertes en vies humaines liées à la maladie du moins par rapport aux autres pays, voit son économie en chute. L’agriculture, le commerce, le tourisme sont entre autres des secteurs les plus affectés, peut-on lire dans le communiqué.

Ayant décidé de faire face au covid-19 ensemble, ces leaders de l’EAC ont recommandé de « prioriser les chaines de valeurs régionales pour fabriquer les produits médicaux essentiels et autres fournitures dont les masques, les désinfectants, les savons, les combinaisons et les respirateurs ».

Les ministères en charge de la lutte contre le Covid-19 ont été demandés de faire un suivi régulier des chauffeurs des poids lourds dont la circulation n’a pas été empêchée entre pays de la communauté. Un mécanisme régional de tests et certification des chauffeurs de cette catégorie toutes les deux semaines ont été décidés. En plus, une surveillance digitale des équipes des camionneurs doit être finalisée.

Dans le domaine de l’agriculture, les pays membres doivent aussi amortir le choc subi par les agriculteurs.
« Les Etats doivent appuyer l’industrie agro-alimentaire et les chaines de valeurs comme mesures de substitution des importations » et établir les critères de financement des petites et moyennes entreprises pour les aider à surmonter les effets de la crise.

Previous Songa-Bururi : le président de la CECI en détention
Next Bujumbura : 5 opposants transférés à Mpimba