Bujumbura : 5 opposants transférés à Mpimba

Bujumbura : 5 opposants transférés à Mpimba

Vianney Kwizera, Franck Ndayishimiye, André Ndirahisha et Ida Bukeyeneza militants du CNL ainsi que Pierre Claver Gatore, membre de l’Uprona non gouvernemental ont été transférés hier dans l’après-midi du cachot du parquet de la province de Bujumbura (ouest du Burundi) à la prison centrale de Mpimba. Ils avaient été arrêtés par la police à Ijenda (commune de Mugongo-Manga) en début de semaine dernière. ( SOS Médias Burundi)

Tous ont été interpellés à leur domicile. Ils sont poursuivis pour « atteinte à la sécurité intérieure de l’État », une accusation que les concernés réfutent.

Selon une source proche du parquet, des autorités administrative, policière et représentants du CNDD-FDD ont mis la pression sur le magistrat en charge du dossier pour qu’il les incrimine.

« C’est pourquoi ils ont été transférés avant même la décision de la chambre de conseil », a martelé notre source.

Dans un communiqué, le parti CNL a qualifié les interpellations de « harcèlement ».

Previous Covid-19 : des dirigeants de l'EAC adoptent une réponse commune
Next Bujumbura : un cambiste de renom retrouvé mort ce matin après avoir été enlevé