Covid-19 : crainte de forte propagation à Makamba

Covid-19 : crainte de forte propagation à Makamba

En moins d’une semaine, une vingtaine de cas positifs ont été détectés après des tests effectués sur les hôpitaux de Mabanda et Makamba (sud du Burundi). Parmi les patients, figurent des salariés des deux structures sanitaires. Des professionnels de la santé alertent que plusieurs personnes présentant des signes de la pandémie circulent et participent dans des activités de grands rassemblements. Ils craignent une forte contagion et demandent aux autorités de prendre des mesures qui s’imposent. (SOS Médias Burundi)

Selon des sources sanitaires, 12 cas positifs au Covid-19 ont été détectés à l’hôpital de Makamba au moment où 8 autres l’ont été à l’hôpital de Mabanda (même province). « Parmi les cas, figurent trois salariés de l’hôpital de province et un infirmier de l’hôpital de Mabanda », précisent nos sources.

À l’hôpital de province, les patients (12) sont confinés là-même pour un suivi, mais à Mabanda, ils ont été renvoyés se confiner chez-soi pour manque de place, d’après nos informations. Une mère et son nouveau né sont décédés des suites du Coronavirus la semaine dernière à l’hôpital de Makamba, affirment des sources médicales.

Crainte

Des professionnels de la santé dans la province craignent une forte propagation du Coronavirus. « Ici, plusieurs personnes présentant les signes du Coronavirus circulent et participent à des activités de grands rassemblements. Des gens préfèrent acheter des médicaments sans prescription d’un médecin et sans faire de test. Donc, autant des gens continuent à circuler et à entrer en contact avec un grand public, autant ils créent et facilitent un canal de contagion accélérée », alertent-ils.

Des habitants contactés par SOS Médias Burundi au chef-lieu de Makamba indiquent que les gens ont peur de se faire dépister pour ne pas être confiné dans des conditions précaires. « Des patients confinés sont coupés du monde extérieur. Il leur est même difficile de trouver de nourriture car les visites ne sont pas autorisées. C’est pourquoi on choisit de prendre des médicaments sans prescription et sans dépistage. Et puis, des patients confinés sont stigmatisés », avouent-ils.

Malgré les cas qui montent en flèche, les mesures barrières pour la prévention contre la propagation du Covid-19 ne sont pas respectées. De grands rassemblements dans des lieux de culte, des stades, des bars, des marchés, […] continuent, selon des observateurs locaux.

Dans son communiqué du 26 août, le gouverneur de province a appelé ses sujets au strict respect des mesures barrières contre le Covid-19.

______________

Photo : la province de Makamba

Previous Une délégation-témoin des réfugiés burundais installés en Tanzanie s’apprête à sillonner le pays d’origine
Next Gitobe : cinq individus dont un élu collinaire membre du CNDD-FDD blessés par des Imbonerakure