Kayanza : l’élevage bovin menacé

Kayanza : l’élevage bovin menacé

En 3 jours seulement, quatre vaches sont mortes, quatre autres sont agonisantes. Elles sont atteintes d’une maladie qui n’a pas encore été identifiée.Le gouverneur de province vient d’interdire le commerce et l’abattage de vaches. (SOS Médias Burundi)

Les vaches concernées présentent les mêmes signes : écoulement nasal de sang, urine rougeâtre, respiration difficile, haute température allant jusqu’à 41 degrés, faiblesse généralisée.

« Les bêtes présentent des signes de la fièvre aphteuse. Elles ont une température qui va jusqu’à 41°c. Nous n’avons pas encore identifié la maladie qui se transmet aussi rapidement », indiquent des vétérinaires à Kayanza qui précisent que les communes les plus touchées sont Butaganzwa, Gahombo et Muhanga. Le gouverneur de province a pris des mesures pour limiter les dégâts. Il a interdit notamment le commerce et l’abattage de vaches sur tout le territoire de Kayanza.

Récemment, une telle maladie s’est déclarée en province voisine de Ngozi. Au moins 37 vaches sont mortes au cours des deux dernières semaines, plus d’une centaine est sous traitement.

____________

Photo d’illustration : une des vaches atteinte de la maladie

Previous Cibitoke : des Imbonerakure blessent un habitant, le parquet les relâche et la population se révolte
Next Ngozi : les responsables du CNL réclament la révision du procès des militants incarcérés