Ngozi : le tribunal de province veut décourager le commerce illégal de café vers le Rwanda

Ngozi : le tribunal de province veut décourager le commerce illégal de café vers le Rwanda

Le tribunal de Ngozi (nord du Burundi) a condamné ce lundi à cinq ans d’emprisonnement 16 personnes de la commune de Busiga en cette province . Elles sont accusées de « destabiliser l’économie nationale en voulant acheminer plus de 500 Kg de café vers le Rwanda ». (SOS Médias Burundi)

En plus des cinq ans de prison ferme, les intéressés devront aussi verser une amende de cinq cents mille francs burundais, chacun. Les 16 individus ont plaidé coupables mais ont sollicité « une réduction de peine ».

« Nous voulons une sanction de six mois de prison ferme et une amende de cent mille francs chacun car les sacs de café que l’on portait ne nous appartiennent pas »,ont-ils tenté de convaincre les juges.

Les concernés, parmi lesquels des mineurs avaient été arrêtés samedi dernier alors qu’ils s’apprêtaient à traverser la frontière entre le Burundi et le Rwanda. Le propriétaire du café saisi n’est pas encore interpellé.

Récemment, le président Neva s’est plaint que « des commerçants clandestins qui vont vendre des denrées alimentaires au Rwanda et en Tanzanie sont à l’origine de la hausse généralisée des prix des produits vivriers ».

___________

Photo : la province de Ngozi

Previous Photo de la semaine-Burundi : des opposants présumés ont été tués, détenus et torturés (Rapport)
Next Bujumbura : la société Suissmed international conteste l'incarcération du Dr Sahabo