Gashikanwa : la maladie bovine affecte les recettes communales

Gashikanwa : la maladie bovine affecte les recettes communales

Plus de 70 % des recettes n’entrent plus dans la caisse de la commume de Gashikanwa , en province de Ngozi (nord du Burundi ). C’est la conséquence de la maladie qui affecte le gros et le petit bétail. Le marché de Vyerwa situé sur la colline de Mururi a complètement été fermé pour éviter la propagation du virus . Or, ce marché de bétail constitue à lui seul le gros du budget utilisé par la commume de Gashikanwa. (SOS Médias Burundi)

Selon l’administrateur de cette circonscription, ce sont plus de 20 millions de francs burundais de perte enregistrée par la commune de Gashikanwa, chaque mois.

« Nous sommes en plein déficit suite à la fermeture du marché de Vyerwa. Nous enregistrons plus de 20 millions de perte chaque mois », regrette l’administrateur de Gashikanwa.

Il ajoute que les recettes issues des taxes à ce marché constituent 70% du budget utilisé par la commune. Les activités prevues par l’administration sont paralysées.

Il demande au gouvernament, via le ministère ayant l’élevage dans ses attributions de « trouver un vaccin le plus rapidement possible pour faire face à ce problème ».

L’ administrateur de Gashikanwa demande également aux bienfaiteurs d’aider la commune à la réalisation de ses projets qui étaient prévus ces trois mois derniers.

La maladie bovine qui s’est déclarée dans la petite nation de l’Afrique de l’est a comme symptôme l’écoulement nasal du sang, la fièvre aiguë, le manque d’appétit, les vertiges …

La maladie a également touché plusieurs parties du Rwanda voisin.

_______________

Photo : une vache atteinte de la maladie du Rift Valley

Previous Rutshuru (Nord-Kivu) : le M23 a attaqué plusieurs positions des FARDC et abattu un hélicoptère
Next Kirundo : des cotisations forcées inquiètent le personnel de santé