Beni (RDC) : sept civils tués à Tsan-Tsan

Beni (RDC) : sept civils tués à Tsan-Tsan

Ce vendredi, un groupe armé assimilé aux ADF (Forces Démocratiques Alliées) a mené une attaque dans le groupement de Bambumba-Kisiki. C’est sur le territoire de Beni en province du Nord-Kivu (est de la RDC). La société civile locale dresse un bilan de sept personnes tuées, trois blessées et un déplacement massif de la population fuyant pour sa sécurité. (SOS Médias Burundi)

C’est vers 8h30 que l’attaque a eu lieu, selon des témoins.

« Les assaillants ont visé le village de Tsan-Tsan, situé dans le groupement de Bambumba-Kisiki. Ils ont surpris les civils qui se rendaient dans leur champ et d’autres encore dans leur maison », racontent-ils.

La société civile locale rapporte que sept personnes ont été tuées, trois autres blessées. Seize autres ont été enlevées.

« Les assaillants se sont servis d’armes blanches pour tuer les gens. Et parmi les sept victimes, il y a une femme », rapporte la CRDH (Convention pour le Respect des Droits Humains).

Elle demande aux services de sécurité de prendre en compte des alertes venant de la population et de la société civile.

« Ce que nous pouvons demander présentement à l’armée, c’est de revoir ses stratégies et de les redynamiser. C’est depuis trois semaines que l’armée est informée de la présence des hommes suspects dans cette partie, mais elle n’a pas pris au sérieux l’alerte. Et voilà le résultat », se désole un représentant local de la CRDH.

Selon des sources locales, la situation reste tendue dans la zone. Plusieurs habitants ont fui vers des zones jugées sécurisées.

_______________

Photo d’illustration : un rond-point dans la ville de Beni

Previous Rumonge : le président Neva somme le conseiller économique du gouverneur de démissionner
Next Zambie : les réfugiés urbains contraints de retourner dans les camps