Kirundo : le CNDD-FDD écarte l’ancien colonel Anastase Manirambona

Kirundo : le CNDD-FDD écarte l’ancien colonel Anastase Manirambona

Des membres de la ligue des jeunes du parti présidentiel le CNDD-FDD de la province de Kirundo (nord du pays) ont effectué une démonstration de force au stade de cette province ce samedi. L’ absence de l’ancien colonel Anastase Manirambona, membre du bureau national du parti présidentiel, pointé du doigt comme étant à la tête de la division des militants dans cette province était remarquable. Il est en rivalité avec l’ancien député Jean Baptiste Nzigamasabo surnommé Gihahe. Des militants qui étaient derrière l’ancien colonel Manirambona ont rejoint le camp de Gihahe, bras droit du secrétaire général du parti CNDD-FDD qui salue « cette unité retrouvée ». (SOS Médias Burundi)


Des imbonerakure se comptant par milliers étaient venus de toutes les communes de Kirundo. Ils se sont rencontrés ce samedi au chef- lieu de province.

Ils ont bloqué la route qui part du centre vers la paroisse Kanyinya.

En présence de Réverien Ndikuriyo , secrétaire général du parti au pouvoir, des Imbonerakure ont fait un long defilé paramilitaire en empruntant le jargon militaire.

Des habitants du chef-lieu de cette province s’inquiètent de les voir se comporter comme des agents des forces de l’ordre et de sécurité.

Selon des témoins, cette activité s’est déroulée en l’absence de l’ancien colonel Anastase Manirambona, membre du bureau national du parti et proche du président de la République, Évariste Ndayishimiye mais opposé au secrétaire général.

Nos sources signalent également le ralliement des Intarambirwa (camp dévoué à Manirambona) à l’autre camp.

Le parrain de la province de Kirundo au sein du parti a prononcé un discours.Il a appelé devant le podium des Imbonerakure qui s’étaient rangés derrière le colonel Manirambona pour déclarer solennellement qu’ils revenaient sur leur position.

Abel Ahishakiye, ancien représentant provincial de la ligue des jeunes du parti au pouvoir a reconnu que  » nous nous étions trompés en se rangeant du côté du colonel Manirambona ».

Nos sources confirment que la veille , soit vendredi soir il s’est tenu une réunion à huis clos dirigée par le secrétaire général du parti, Révérien Ndikuriyo. Les Bagumyabanga (membres du parti CNDD-FDD) nommés par décret présidentiel et des représentants des Imbonerakure étaient invités.

Abel Ahishakiye qui représentait les Imbonerakure du camp de l’ancien colonel Manirambona aurait livré tous leurs secrets pour montrer que lui et ses hommes ne supportent plus le camp du commissaire national en charge de l’idéologie au sein du parti présidentiel.

Il a dit, selon des témoins, que « lui et ses Imbonerakure avaient la mission de perturber et saboter les activités du parti afin de montrer l’incapacité de Révérien Ndikuriyo ».

Et d’ajouter que « Anastase Manirambona aspire au poste de secrétaire général du CNDD-FDD depuis longtemps ».

Dans son discours, Révérien Ndikuriyo a dit qu’il « espère renforcer l’unité des Bagumyabanga ».

« Ce malentendu et conflit interne entre les responsables du parti pourrait dégénérer vers l’éclatement de tout le parti », s’est inquiété un membre du CNDD-FDD.

Ce samedi, les organisateurs de l’événement ont prévenu.

« Seuls des individus accrédités par nous prendront des images. Personne d’autre. Il n’y a pas d’exception. Même des journalistes ne sont pas permis de le faire. Celui qui va passer outre la mesure verra de quel bois l’on se chauffe », ont-ils menacé.

Depuis l’arrivée de M. Ndikuriyo à la tête du CNDD-FDD en janvier 2021, des Imbonerakure qui soutiennent les deux hommes se sont affrontés à plusieurs reprises. L’ancien colonel Anastase Manirambona jugé moins persécuteur d’opposants et membres non zélés du parti au pouvoir qui était très populaire au cours des cinq dernières années à Kirundo perd de plus en plus de terrain face à Jean-Baptiste Nzigamasabo très sulfureux, ami de Révérien Ndikuriyo et avec qui il partage la vision des choses, selon des sources proches des deux anciens rebelles Hutus.

______________

Photo : Anastase Manirambona et le secrétaire général du parti CNDD-FDD

Previous Nord-Kivu : les FARDC disent avoir tué 27 rebelles du M23
Next Kirundo : un présumé voleur tué par des Imbonerakure