Mbuye : un veilleur d’une école en détention

Mbuye : un veilleur d’une école en détention

Pasteur Misago (60 ans), veilleur à l’école fondamentale de Kibumbu en commune de Mbuye (province de Muramvya, centre du Burundi) est en détention depuis dimanche dernier. Il a été appréhendé après un incident qui s’est produit à l’école où il assure le gardiennage pendant la nuit. Des inconnus y ont brûlé du matériel dont des manuels scolaires. Le directeur de l’école parle d’une arrestation dans le cadre d’une enquête en cours. (SOS Médias Burundi)

Selon des sources locales, M. Misago a été appréhendé le lendemain d’un incident qui s’est déroulé à son poste d’attache.

« Des inconnus ont dénoncé une porte de classe de 4 ème année. Ils ont brûlé 134 livres d’élèves, 13 livres pour guide des enseignants, une armoire et trois bancs pupitres », racontent des témoins qui ajoutent que quatre vitres de fenêtres ont également été cassées.

Onesphore Butoyi, directeur de l’école fondamentale de Kibumbu confirme l’information. Il indique que le veilleur a été appréhendé dans le cadre d’une enquête ouverte par la police dans cette affaire.

« Le veilleur a été interpellé dans le cadre d’une enquête en cours. À propos de l’incident, c’est déplorable ce qui s’est passé. On aura de difficultés à commencer l’année scolaire prochaine suite à cet acte. Nous espérons que notre hiérarchie va nous assister pour trouver du nouveau matériel, ils ont déjà reçu un rapport de la situation », indique le directeur de l’établissement.

Le directeur communal de l’enseignement à Mbuye compte quant à lui organiser une réunion avec les responsables des écoles sous sa responsabilité pour voir dans quel cadre ils peuvent aider l’établissement touché en livres avant la rentrée scolaire prévue pour le début du mois prochain.

__________________

Photo : la commune de Mbuye

Previous Makamba : des responsables judiciaires accusés de corruption
Next Burundi : le ministère en charge de l'éducation ordonne la fermeture de près de 40 écoles privées pour non respect de la loi