Nyamurenza : découverte d’un corps d’une femme

Nyamurenza : découverte d’un corps d’une femme

Le corps de Niyonzima de la colline de Kajaga , en commune de Nyamurenza, province de Ngozi (nord du Burundi) a été retrouvé ce matin dans un marais au pied de la colline de Kajaga. Une enquête de la police est en cours pour identifier les circonstances de sa mort. La victime a été décapitée. (SOS Médias Burundi)

Selon des sources policière et administrative , la défunte a été victime d’une agression des gens non encore identifiés alors qu’elle était avec une autre femme.

« Elles sont tombées dans une embuscade tendue par un groupe d’hommes non encore identifiés. La femme qui se trouvait avec Niyonzima est parvenue à s’échapper mais elle a été tuée et décapitée par ces malfaiteurs qui ont par après pris fuite », témoignent des habitants de la localité de Kajaga.

Selon une élue locale, la victime était en conflit avec une autre femme qui l’accusait de fréquenter son mari. Les soupçons portent sur elle.

« Il y a plus d’un mois que Niyonzima était soupçonnée de fréquenter le mari d’une autre femme de son entourage. Nous pensons qu’elle a été assassinée suite à ce conflit », a déclaré une femme, élue de la colline de Kajaga qui précise qu’un tel comportement est devenu monnaie courante dans cette commune « les hommes étant souvent accusés de concubinage ou encore des femmes soupçonnées de prostitution ».

Selon un autre élu , des séances de moralisation entre les couples sont nécessaires. La police confirme avoir amorcé une enquête pour mettre la main sur les auteurs du meurtre. Trois personnes dont une femme auraient déjà été appréhendées.

_____________________

Photo : un arc de triomphe à l´entrée de la commune de Nyamurenza

Previous Tanzanie : le haut commissaire des Nations-Unies pour les réfugiés promet d'améliorer les conditions de vie des réfugiés
Next Beni : au moins dix civils tués et plusieurs disparus dans différentes attaques armées à Babila-Bakaiku