Bujumbura-Gitega : des Imbonerakure manifestent pour soutenir le président Neva

Bujumbura-Gitega : des Imbonerakure manifestent pour soutenir le président Neva

Des militants du CNDD-FDD pour la plupart des membres de la ligue des jeunes du parti présidentiel ont manifesté dans les rues de la ville commerciale Bujumbura et la capitale politique Gitega ce samedi. Ils disent vouloir soutenir le président Évariste Ndayishimiye pour « ses actions louables envers la population burundaise » et l’envoi des militaires burundais au Sud-Kivu pour « contrecarrer les groupes armés qui perturbent la sécurité au Burundi ». (SOS Médias Burundi)

Des milliers de membres de la ligue des jeunes du CNDD-FDD ont sillonné les rues de Bujumbura ce samedi. Ils sont originaires de trois communes de la capitale économique. D’autres militants du parti au pouvoir les ont aussi rejoint. Dans leurs slogans, ils louaient les actions du chef de l’État qui selon eux, ne visent qu’à « améliorer les conditions de vie de la population burundaise ».

« Nous l’encourageons aussi et lui remercions pour avoir destitué des autorités qui ne remplissent pas leur rôle », ont scandé les participants à la manifestation sans nommer ces autorités destituées.

Et le secrétaire provincial du CNDD-FDD Didimond Mvukiye d’être plus précis « Nous voulons manifester notre joie et reconnaissance envers le chef de l’État qui a trouvé solution à la pénurie du carburant[…] ».

La secrétaire nationale du CNDD-FDD en charge des affaires politiques, administratives et juridiques Godelieve Nininahazwe quant à elle, se réjouit de ce geste. Dans un court discours prononcé pour cette fin à la place de l’Indépendance dans le centre de Bujumbura, elle a affirmé que « le CNDD-FDD soutiendra toujours les actions du président et l’accompagnera dans l’accomplissement de ses engagements ».

Elle a conseillé aux autorités issues du parti présidentiel de « toujours travailler pour le bien de tout le monde, sans distinction aucune ».

       Gitega

Dans la capitale politique Gitega également , a été organisée une marche de soutien au président Évariste Ndayishimiye.

Au milieu, le secrétaire national du CNDD-FDD en charge de la propagande et de l'idéologie, le 24 septembre à Gitega
Au milieu, le secrétaire national du CNDD-FDD en charge de la propagande et de l’idéologie, le 24 septembre à Gitega

« Le général Ndayishimiye ,reste au volant , nous sommes derrière vous , nous dénonçons tous ceux qui sont contre la disponibilité du sucre , du carburant, des boissons et du ciment. Nous allons les contraindre à adhérer au parti CNDD- FDD, on gagnera tous les scrutins », tels sont les slogans que scandaient les membres du parti au pouvoir dans les rues de la ville de Gitega. Ils disaient être très reconnaissants envers le président Neva pour « la prise des décisions importantes afin de barrer la route aux obstacles de la mise en application des promesses électorales ».

Situation à l’est du Congo

Dans son discours ,l’ancien colonnel Anastase Manirambona , commissaire national chargé de la propagande et de l’idéologie au sein du CNDD- FDD n’ y est pas allé par quatre chemins . Les bandes armées à l’est de la RDC visent à « perturber la sécurité au Burundi ». Il a remercié le général Ndayishimiye d’avoir envoyé un bataillon d’infanterie dans le Sud-Kivu en vue de les contrecarrer.

L’ancien colonel a aussi loué ce qu’il a qualifié d’amélioration de la situation des droits humains au Burundi.

Une banderole tenue par des militants du CNDD-FDD dans la ville commerciale Bujumbura
Une banderole tenue par des militants du CNDD-FDD dans la ville commerciale Bujumbura

Aux militants du CNDD-FDD, M.Manirambona a recommandé de « rester toujours vigilants ,de consolider la paix et la sécurité ».

De telles manifestations étaient devenues presque une habitude tous les week-ends dans la ville commerciale Bujumbura et dans différents chef-lieux de provinces entre 2016 et 2020. Elles étaient organisées pour « dénoncer les décisions des ennemis du Burundi et soutenir les actions de l’ancien président feu Pierre Nkurunziza ». Ce dernier est décédé de façon inopinée en juin 2020 avant la fin d’un mandat controversé que la cour de justice de l’EAC a jugé illégal.

________________________

Photo : des militants du CNDD-FDD dans une manifestation à Gitega, le 24 septembre 2022

Previous Nyanza-Lac : détournement du kit scolaire offert par l'Unicef
Next Cibitoke : des moustiquaires détournées et vendues en RDC