Sange-Kavimvira : plus de mille Burundais accueillis

Sange-Kavimvira : plus de mille Burundais accueillis

Plus de mille Burundais ont été accueillis dans les centres de transit de Sange et Kavimvira lors des deux derniers mois. C’est sur le territoire d’Uvira dans la province du Sud-Kivu à l’est de la RDC. Les concernés fuient la famine et la persécution qui vise des opposants dans certaines provinces, selon leurs témoignages. Dans les deux centres, les conditions de vie sont intenables. (SOS Médias Burundi)

La plupart des demandeurs d’asile reçus à Sange et Kavimvira provient de la province de Cibitoke au nord-ouest du Burundi.

Ils campent sous des arbres, dans des hangars, a remarqué un de nos reporters dans le Sud-Kivu.

« J’ai décidé de venir demander asile suite aux intimidations et harcèlements que je subissais de la part des Imbonerakure (membres de la ligue des jeunes du CNDD-FDD, le parti au pouvoir) », raconte Désiré Nshimirimana, originaire de la commune de Rugombo en province de Cibitoke. Il est arrivé sur le sol congolais en juin dernier.

Élisabeth Sibomana elle, affirme s’être rendue au Congo après que des inconnus aient enlevé son mari. Elle est originaire de la province de Gitega (centre).

Des femmes et enfants dans un hangar dans le site de Sange
Des femmes et enfants dans un hangar dans le site de Sange

Plusieurs autres ménages disent avoir fui la famine dans leur localité. Seulement, ils ne sont pas non plus bien assistés dans les sites où ils ont été installés.

Pour manger, ils doivent mendier ou aller travailler dans les champs de Congolais.

Dans un premier temps, la commission nationale en charge des réfugiés a installé ces Burundais dans le centre de transit de Sange. Il a été débordé. La semaine dernière, elle a délocalisé une partie d’entre eux vers le site de Kavimvira.

Dans les deux centres, les occupants manquent presque de tout.

Ces ressortissants burundais devraient être transférés dans les camps de réfugiés burundais de Mulongwe et Lusenda sur le territoire de Fizi (Sud-Kivu) qui abritent plus de 32 mille personnes.

______________________

Photo : des demandeurs d’asile burundais dans le centre de transit de Sange

Previous Rumonge : une employée de la direction provinciale de l' éducation condamnée à trois ans de prison
Next Photo de la semaine : des Imbonerakure manifestent pour soutenir le président Neva