Rumonge : une employée de la direction provinciale de l’ éducation condamnée à trois ans de prison

Rumonge : une employée de la direction provinciale de l’ éducation condamnée à trois ans de prison

Emelyne Ndayizeye, une employée de la direction provinciale de l’éducation dans la province Rumonge au sud-ouest du pays a été condamnée ce vendredi à Rumonge à trois ans de prison ferme. Elle doit payer aussi une amende de 200 mille francs burundais. La décision a été prise par le tribunal grande instance de Rumonge lors d’une audience de flagrance tenue ce vendredi dans l’après-midi. Evelyne Ndayizeye a été accusée d’avoir demandé des frais de corruption à une enseignante de la commune de Buyengero, Divine Nshimirimana moyennant l’obtention d’une mutation. (SOS Médias Burundi)

Selon les témoignages de la victime de corruption, cette employée de la direction provinciale de l’éducation aurait affirmé que cet argent devrait être partagé entre le directeur communal de l’ éducation, le secrétaire communal du parti CNDD- FDD, le directeur provincial de l’éducation dans la province Rumonge. Tandis que le gouverneur quant à lui devait recevoir des sacs de ciment destinés à la construction du bureau provincial à Rumonge.

Cette femme a plaidé non coupable mais le ministère public a montré au tribunal un message qu’Emelyne Ndayizeye a envoyé à cette enseignante pour lui extorquer de l’argent.

Les autorités citées dans cette affaire auraient rejeté en bloc être derrière cette corruption, selon des sources proches du parquet à Rumonge. Le tribunal a finalement condamné Emeryne Ndayizeye et ordonné le remboursement d’une somme de 635 mille francs burundais.

______________________

Photo : Emelyne Ndayizeye, une employée de la direction provinciale de l’éducation dans la province Rumonge, condamnée pour corruption

Previous Bugabira : des actes criminels devenus monnaie courante
Next Sange-Kavimvira : plus de mille Burundais accueillis