Bugabira : des actes criminels devenus monnaie courante

Bugabira : des actes criminels devenus monnaie courante

En moins de deux semaines, deux champs de bananes ont été détruits à la machette sur la colline de Ruhehe en commune de Bugabira (province de Kirundo, nord du Burundi). Deux suspects ont été interpellés dans le cadre d’une enquête. Des observateurs locaux s’inquiètent de la résurgence des cas de criminalité dans cette commune où une vache a été abattue par des inconnus dans son étable. (SOS Médias Burundi)

Le récent incident a eu lieu le 16 septembre. Il s’est déroulé sur la colline de Gitwe -Ruhehe en commune de Bugabira.

« Le matin, on a découvert qu’une plantation de bananes a été détruite pendant la nuit. C’est honteux et effrayant. En tout cas, ceci reflète d’un sentiment inhumain », disent des habitants.

Deux suspects dont le propriétaire de la plantation ont été arrêtés dans le cadre d’une enquête. Les deux hommes ne cohabitaient pas bien. L’un est soupçonné d’avoir joué le plan pour faire croire à l’opinion que son adversaire est auteur du crime, disent des sources locales qui demandent une enquête minutieuse.

Une semaine avant, un incident identique s’est déroulé sur la colline de Gitwe. Là, les auteurs n’ont pas été identifiés.

Sur la même colline, une vache a été tuée par des inconnus qui l’ont trouvée dans une étable. La bête est morte des suites des blessures lui infligées à la machette.

Des observateurs locaux s’inquiètent de la résurgence des cas de criminalité dans la localité. Les autorités locales rassurent.

____________________

Photo : la province de Kirundo

Previous Cibitoke : des moustiquaires détournées et vendues en RDC
Next Rumonge : une employée de la direction provinciale de l' éducation condamnée à trois ans de prison