Tanzanie : les élèves ont échoué aux épreuves nationales dans les camps de réfugiés

Tanzanie : les élèves ont échoué aux épreuves nationales dans les camps de réfugiés

Plus de 1200 élèves ont passé des tests de fin de cycle dans les camps de réfugiés burundais de Nyarugusu et Nduta en Tanzanie. Le constat est que le taux de réussite est en bas de la moyenne. L’école fondamentale a eu moins de 30% alors que le taux de réussite au niveau des humanités générales est de 35%. Les responsables de l’éducation dans les deux camps estiment que les mauvaises conditions de vie des réfugiés ont négativement influencé le taux de réussite. (SOS Médias Burundi)

Le test était attendu depuis deux ans, mais le gouvernement burundais a refusé d’envoyer les épreuves aux lauréats. La Tanzanie et ses partenaires ont enfin décidé de choisir le test sans consentement du gouvernement burundais. Quatre promotions : deux de l’école fondamentale et deux de fin de cycle supérieur ont passé le test.

« D’abord il y a des élèves qui venaient de passer toute une année scolaire à la maison, attendant impatiemment ces épreuves parce que le Burundi avait refusé de faire passer le test comme d’habitude », a indiqué une autorité du camp de Nduta.

Les candidats avaient espoir de poursuivre leurs études ou tout au moins de passer un test pour obtenir un diplôme ou certificat sanctionnant leur cursus.

« Nous demandons qu’il y ait des écoles de métiers et de formation professionnelle dans les camps », ont réagi ceux qui ont échoué au test.

Selon une source proche du ministère en charge de l’éducation en Tanzanie, les épreuves ont été choisies par des enseignants d’écoles installées dans les camps des réfugiés en Tanzanie.

Les résultats sont reconnus par la commission nationale tanzanienne en charge des tests nationaux (NECTA) qui va aussi reconnaître les diplômes après les tests.

Les camps de Nduta et Nyarugusu abritent encore près de 127 mille réfugiés burundais.

____________________

Photo d´archives : des élèves dans une école des réfugiés en Tanzanie

Previous Cibitoke : 5 orpailleurs tués en moins d'une semaine à Bukinanyana et Murwi
Next Burundi-Rwanda : le Burundi rouvre ses frontières avec le Rwanda mais refuse de le reconnaître officiellement