Kirundo : plus de 20 percepteurs de taxes et le comptable de la commune de Busoni en détention

Kirundo : plus de 20 percepteurs de taxes et le comptable de la commune de Busoni en détention

Au total 23 percepteurs de taxes de la commune de Busoni en province de Kirundo (nord du Burundi) sont incarcerés depuis dimanche au cachot de police de la commune. Ils sont accusés de détournement des frais et taxes communaux. À leur tour, les percepteurs de taxes n’ont pas voulu plonger seuls. Ils ont avoué que le comptable de la commune travaillait de mèche avec eux. Ce dernier les a rejoint mardi dans le cachot. (SOS Médias Burundi)

Selon des sources administrative et policière de la commune de Busoni , une somme jusqu’ici inconnue issue des taxes communales qui s’estime autour d’une centaine de millions aurait été détournée par les percepteurs de la commune de Busoni.

Ce dimanche , 23 percepteurs ont été appréhendés après une enquête menée par les membres du conseil communal.

« Nous avons eu connaissance du détournement lors de la réunion du conseil communal pour évaluer les réalisations de la commune. Nous avons été surpris de remarquer un manquant de plus de 50 millions de francs burundais sur les taxes tirées du lac Cohoha qui fournit le gros du budget de la commune », a expliqué un administratif.

La même source indique en guise d’exemple qu’un percepteur qui devait verser 1.350.000 de francs burundais n’a donné que 100 mille. Un autre qui devait verser sur le compte de la commune une somme de 700 mille n’a mis que 70 mille.

« Nous avons remarqué que le montant perçu est tellement différent du montant qui reste sur la souche », a constaté un membre du conseil communal.

« Par exemple sur la quittance où ils ont écrit 50 mille, sur la souche ils écrivaient cinq mille », a indiqué un membre du conseil communal de Busoni.

Lors de l’enquête, ces percepteurs ont également dénoncé le comptable communal. Ils travaillaient en accord avec lui. Ce dernier a été appréhende ce mardi. Il est entre les quatres murs du cachot de la police à Busoni.

L’ administration communale signale que les enquêtes continuent pour traquer toute personne ayant participé dans cette affaire.

Signalons que d’autres percepteurs qui étaient sur la liste d’attente ont déjà démarré les activités après 2 jours de formation accélérée.

Le comptable a également été accusé d’escroquerie par plusieurs habitants de cette commune. Il leur a promis des tôles moyennant de l’argent, tout cela à l’insu de l’administrateur communal.

___________________________

Photo d´illustration : bureau communal de Busoni

Previous Nduta (Tanzanie) : deux jeunes réfugiés burundais torturés
Next Burundi : manque d'engrais pour la saison culturale A