Rumonge : découverte d’un cadavre

Rumonge : découverte d’un cadavre

Il a été découvert le matin de ce jeudi sur les eaux du lac Tanganyika au pied de la colline de Nkayamba. C’est au nord de la ville de Rumonge (sud-ouest du Burundi). La police a vite parlé de noyade, mais des habitants soupçonnent un meurtre et exigent une enquête. (SOS Médias Burundi)

C’est le chef de colline de Nkayamba qui a alerté la police le matin de ce jeudi. Un officier de police judiciaire a été dépêché sur le lieu de la découverte macabre avant de conclure que la victime est morte par noyade.

Des habitants mettent en cause l’affirmation.

« C’est difficile de comprendre comment la police anticipe avec une telle conclusion. Nous pensons plutôt qu’il pourrait s’agir d’un meurtre. L’endroit devient de plus en plus inquiétant parce que depuis septembre, trois cadavres y ont été déjà retrouvés », rapportent des habitants qui exigent plutôt une enquête indépendante.

La police qui a évacué le corps aurait tout fait pour ne pas communiquer s’il sera enterré ou s’il passera quelques jours à la morgue, le temps de vérifier s’il y a des gens qui puissent le reconnaître.

Dans plusieurs localités du Burundi, des corps sont inhumés à la hâte sans qu’aucune enquête ne soit menée. La Ligue Iteka, l’une des organisations de défense des droits humains au Burundi a dénoncé dans son récent rapport « une attitude des autorités et de la police de faire disparaître les preuves des assassinats ciblés des opposants ».

______________

Photo : la province de Rumonge

Previous Karusi-Rumonge : les deux provinces ont de nouveaux gouverneurs
Next Karusi : des menaces d'interpellation pèsent sur sept opposants