Karusi : des menaces d’interpellation pèsent sur sept opposants

Karusi : des menaces d’interpellation pèsent sur sept opposants

Sept membres du parti de l’opposition CNL de Bugenyuzi sont sous la sellette. L’ administrateur de la commune de Bugenyuzi Jacques Mucowera a accusé les sept opposants de détention illégale d’armes le 18 octobre. (SOS Médias Burundi)

L’ administrateur a tenu une réunion à l’endroit de la population de la colline de Kidahwe de la commune de Bugenyuzi dans la province de Karusi (centre-est du Burundi).

L’ administrateur a signalé que ces militants du CNL font parti d’un groupe de malfaiteurs qui a pillé les marchandises dans les boutiques du centre de négoce de Gatamba (commune de Gihogazi, province de Karusi).

Les sept opposants qui ont été pointés du doigt sont Ferdinand Bizimana , Fernatus Mbikemunda , Audace Nkurunziza, Jean Claude Irankunda, Libère Rivuzimana, Frédéric Ndihokubwayo et Dieudonné Ntahimpera.

Les responsables du parti CNL se disent étonnés d’entendre l’administrateur de la commune de Bugenyuzi tenir ces propos sans preuve. Ils disent que derrière ces allégations se cachent des mobiles politiques.

« Sans doute que des arrestations arbitraires vont s’en suivre », estiment des responsables de la première formation politique d’opposition à Karusi.

Jacques Mucowera s’est refusé de tout commentaire.

__________________

Photo d’illustration : une place publique au chef-lieu de la province de Karusi

Previous Rumonge : découverte d'un cadavre
Next Nord-Kivu : une ONG locale alerte sur les mauvaises conditions de vie des déplacés de guerre de Rutshuru