Guerre en RDC : l’Ouganda va déployer des troupes à Goma

Guerre en RDC : l’Ouganda va déployer des troupes à Goma

La nouvelle a été annoncée par le porte-parole de l’armée ougandaise sur son compte Twitter ce jeudi 17 novembre. Il indique que des troupes de son pays vont arriver dans un futur proche en ville de Goma (chef-lieu du Nord-Kivu) à l’est de la RDC. Elles y rejoindront les troupes kényanes, à qui la société civile locale reproche d’attendre trop longtemps pour attaquer les rebelles du M23. (SOS Médias Burundi)

Les troupes ougandaises seront déployées à l’est de la RDC dans le cadre de la force régionale. Elles y rejoindront les troupes kényanes déjà présentes à Goma depuis bientôt une semaine.

« La force ougandaise subit un dernier mentorat avant d’être envoyée dans l’est de la RDC pour rejoindre nos frères kényans à Goma », a écrit le porte-parole de l’armée ougandaise.

Confiance

Alors que les troupes kényanes disent attendre les résultats qui sortiront du dialogue de Nairobi pour combattre les rebelles du M23, des habitants du Nord-Kivu digèrent mal leur position.

« Nous sommes déçus et en colère. Pourquoi les militaires kényans n’interviennent pas directement en offensive contre le M23? Qu’est qu’ils sont venus faire ici? Ils doivent reconsidérer ce choix », réagissent des habitants de Goma.

Certains acteurs de la société civile trouvent que si les troupes kényanes ne veulent pas aller combattre le M23, elles devraient retourner dans leur pays pour y attendre l’issu des négociations.

« La société civile » Bonne gouvernance du Nord-Kivu « trouve que les propos tenus par les troupes kényanes sont en contradiction avec les interêts et les droits de la population du Nord-Kivu et surtout ceux qui sont dans les camps de déplacés de Kanyaruchinya et ailleurs », s’est exprimé avec indignation Étienne Kambale, responsable de « Bonne gouvernance ».

Des combats

Pour le moment, les FARDC font face à plusieurs fronts sur trois territoires dont Rutshuru, Masisi et Nyiragongo.
Jeudi soir, les militaires congolais se sont violemment affrontés avec le M23 au nord de Nyiragongo. C’est à une dizaine de kilomètres au nord de Goma.

LIRE AUSSI :

L’envoi des troupes ougandaises n’en est pas à sa première. D’autres militaires de ce pays voisin du vaste pays de l’Afrique centrale ont également été déployés au Congo depuis novembre 2021. Ils sont dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri dans le cadre d’une force conjointe des armées des deux pays pour éradiquer l’insécurité dans les territoires de Beni, Irumu et Mambasa.

Les négociations de Nairobi devraient reprendre le 21 novembre dans la capitale kényane, selon un calendrier du bureau du facilitateur Uhuru Kenyatta, l’ancien président du Kenya.

_____________________

Photo d’illustration : des militaires congolais en patrouille au Nord-Kivu

Previous Ngozi : un veilleur de la cathédrale catholique de Ngozi tué
Next Masisi : une fusillade dans le territoire de Masisi fait six morts et cinq blessés