Mabayi (Cibitoke) : Huit autres corps de militaires burundais retrouvés

Mabayi (Cibitoke) : Huit autres corps de militaires burundais retrouvés

Le bilan s’alourdit. Hier soir, des militaires ont ramené de la forêt de la Kibira huit dépouilles de leurs compagnons d’armes, tués dans la nuit du16 au 17 novembre. C’était lors d’une attaque de deux positions de la Force de Défense Nationale du Burundi (FDNB). Nos informations faisaient état jusqu’ici de 9 militaires tués, de plusieurs dizaines de blessés et portés disparus. Cette découverte porte à 17 le nombre de militaires tués, plusieurs dizaines de blessés et portés disparus, selon nos informations(SOS Médias Burundi)

Hier soir, vers 18 heures, des habitants des collines de Kibande et Gitukura (commune de Mabayi) ont aperçu des militaires transportant cinq corps. Ils en avaient vu trois autres le matin.

En plus des Militaires, des civils figurent parmi les victimes. « On voit des corps déjà en décomposition par ci, par là. On nous a donné des ordres pour les enterrer sur place. Certains sont des jeunes Imbonerakure », a expliqué à SOS Médias Burundi un Imbonerakure collaborant avec les militaires.

Un officier de l’armée burundaise ayant requis l’anonymat (parce que non autorisé à parler aux médias) a parlé de renforts en attente pour mener une riposte.

Les habitants de Kibande se disent très inquiets après trois nuits passées à l’extérieur de chez eux. «Ce n’est plus possible pour nous, mais quand ces affrontements vont-ils s’arrêter ? Quand allons-nous retrouver une vie normale ?», s’interrogent-ils.

Quant à l’administration et les forces de l’ordre, elles se veulent rassurantes en rappelant que la sécurité est renforcée sur la frontière avec le Rwanda.

Previous Reporters Sans Frontières déçu par le maintien en détention des journalistes d'Iwacu
Next Gihanga (Bubanza) : un élu collinaire interpellé après la destruction d’une permanence du CNL