Un responsable local du CNDD-FDD destitué pour avoir dénoncé la spoliation de la chose publique à Rumonge

Un responsable local du CNDD-FDD destitué pour avoir dénoncé la spoliation de la chose publique à Rumonge

Samson Niyongabo a été destitué lundi 16 mars. Il était jusqu’ici responsable du CNDD-FDD sur la colline de Kizuka et directeur de l’école fondamentale de Kizuka 1 en commune et province de Rumonge ( sud-ouest du Burundi). Son seul péché, avoir dénoncé la vente de parcelles dans l’espace protégé à côté du lac Tanganyika dans les zones de Minago et Kizuka de la même province. (SOS Médias Burundi)

Pour dénoncer la vente, l’élu collinaire et enseignant a fait un enregistrement sonore qu’il a partagé via le réseau social WhatsApp.

Selon nos sources, sa dénonciation a divisé les autorités administratives à Rumonge. « Au niveau communal et provincial, les autorités ont qualifié le message de rumeur au moment où les élus collinaires et les autorités dans les zones l’ont soutenu et confirmé l’information », disent-elles.

D’après des témoins, le gouverneur de province Juvénal Bigirimana a organisé deux réunions qui ont abouti à la destitution de Niyongabo de ses fonctions. « Il a été destitué de ses fonctions de responsable local du parti au pouvoir. Ensuite, depuis lundi dernier, les directeurs communaux et provinciaux de l’enseignement l’ont chassé de ses fonctions de directeur d’école », affirment-ils.

Le concerné crie à l’injustice et craint pour sa sécurité. « Ils m’ont obligé de remettre le sceau de l’école et les clés du bureau. J’ai demandé que l’on puisse m’accorder au moins deux jours pour préparer la remise et reprise mais ils ont refusé. Ils m’ont chassé comme un chien, c’est honteux. J’ai peur pour ma sécurité », a-t-il indiqué.

Ses proches s’inquiètent pour la sécurité de sa famille. Ils affirment que lui et sa famille vivent dans la peur, craignant qu’il puisse être arrêté à tout moment ou que quelque chose de malheur puisse lui arriver.
Le leader local du CNDD-FDD venait de passer deux semaines en cavale, selon des sources locales.

Previous Reprise des cours après une semaine de grève dans le camp de Nduta
Next Le parquet recherche activement 3 membres du CNL

About author

You might also like

Politique

La Commission Nationale Indépendante des Droits de l’homme se dit satisfaite du déroulement du processus électoral

La Commission Nationale Indépendante des droits de l’homme dit avoir suivi tout le processus électoral, depuis les campagnes à l’intérieur du pays. Pour la CNIDH, tout s’est passé dans un

Politique

UE-Burundi: L’Union Européene a renouvelé les sanctions contre deux proches collaborateurs du président Ndayishimiye

Dans une note publiée dans son journal officiel en anglais dont SOS Médias Burundi s’est procuré une copie, l’UE a annoncé avoir renouvelé les sanctions contre deux hauts responsables policiers

Politique

Burambi : un membre du parti Sahwanya Frodebu interpellé

Jonathan Nibasumba, un militant du parti Sahwanya Frodebu et enseignant au lycée communal de Murango en commune de Burambi (province de Rumonge au sud-ouest du Burundi) a été arrêté par